Robert Kubica en rallye
Robert Kubica en rallye avec une Citroën | DR

Une dernière manche WRC pour la gloire

Publié le , modifié le

Pour des raisons différentes, Volkswagen, Ford et Citroën tenteront chacun de remporter le Rallye de Grande-Bretagne, 13e et dernière manche du Championnat du monde WRC, qui se déroulera pour la gloire, de jeudi à dimanche sur les routes sinueuses et glissantes du nord du Pays de Galles.

Pour Volkswagen, d'ores et déjà double champion du monde 2013, comme  constructeur et chez les pilotes, avec Sébastien Ogier et son acolyte Julien  Ingrassia, l'objectif est de "rapporter un dixième trophée à Wolfsburg",  explique Jost Capito, directeur de VW Motorsport. "Les conditions ne  ressemblent à aucunes de celles que l'on rencontre dans les autres épreuves et  posent une multitude de défis", a-t-il ajouté. Pour corser les difficultés, si le besoin s'en faisait encore sentir, les  organisateurs ont décidé de programmer de nouveau la course en novembre -et non  plus en septembre comme l'an passé- et de déplacer les spéciales à l'extrême  nord du Pays de Galles. D'où un déménagement du quartier général de Cardiff  pour Deeside, non loin de Liverpool.

Latvala pour un triplé

"Au nord, les spéciales sont plus sinueuses et donc techniquement plus  exigeantes, alors qu'au sud, elles étaient plus rapides", a expliqué Jari-Matti  Latvala, vainqueur des deux précédentes éditions au volant d'une Ford Fiesta  RS. Le bouillant Finlandais, coéquipier d'Ogier cette année, aura pour objectif  de reprendre au moins 14 points au Belge Thierry Neuville (Ford) -il en reste  28 à distribuer au vainqueur- et de s'emparer du titre officieux de  vice-champion du monde, offrant ainsi un doublé à Volkswagen. Neuville, brillant pour sa première saison chez Ford, cherchera de son côté  à offrir un premier succès 2013 au constructeur américain, déjà monté à neuf  reprises sur le podium en douze rallyes. Évidemment, notre objectif était de  gagner au moins une fois cette année. Mais nous n'y sommes pas encore parvenus. J'aimerais donc pouvoir me retrouver à la lutte pour la victoire", a expliqué  le pilote belge, 25 ans, qui n'en sera qu'à sa deuxième expérience sur les  routes forestières galloises. L'an prochain, il bénéficiera du statut de  premier pilote, mais chez les Coréens de Hyundai.

Un test pour Kubica

Malgré le forfait du Qatarien Nasser Al-Attiyah, mal remis de sa série de  tonneaux en Catalogne, l'écurie Ford alignera bien deux autres voitures,  pilotées par de fins connaisseurs de l'épreuve. Le Norvégien Mads Ostberg,  deuxième en 2011 déjà sur Ford Fiesta, en sera, à 26 ans, à sa huitième  participation, et le Russe Evgeny Novikov qui a commencé sa carrière en 2007  sur ce rallye, visera de nouveau une place dans les cinq premiers. Chez Citroën, outre les débuts en WRC de l'ancien pilote de F1 polonais  Robert Kubica, champion du monde WRC2 cette saison, l'occasion sera bonne pour  le Finlandais Mikko Hirvonen, vainqueur en 2007, mais sur Ford Focus, de signer  son premier succès de la saison pour la marque aux chevrons, championne du  monde 2012 mais victorieuse seulement trois fois cette année. Avec au passage  une première en WRC pour l'Espagnol Dani Sordo, en Allemagne, et une dernière  pour Sébastien Loeb, en Argentine.

Championnats d​u monde

    Pilotes:
    1. Sébastien Ogier (FRA) 265 pts (champion)
    2. Thierry Neuville (BEL) 158
    3. Jari-Matti Latvala (FIN) 144
    5. Mikko Hirvonen (FIN) 126
    4. Dani Sordo (ESP) 117
    6. Mads Ostberg (NOR) 89
    7. Sébastien Loeb (FRA) 68
    8. Evgeny Novikov (RUS) 67
    9. Martin Prokop (CZE) 55
    10. Andreas Mikkelsen (NOR) 40
    ...
   
    Constructeurs/écuries:
    1. Volkswagen Motorsport 382 pts (champion)
    2. Citroën Abou Dhabi WRT 274
    3. Qatar M-Sport WRT (Ford) 178
    4. Qatar WRT (Ford) 165
    ...

Programme d​u rallye de Grande-Bretagne

    Jeudi, 1re journée (Deeside-Deeside): 24,98 km chronométrés en 3 épreuves  spéciales (3 tracés):
    10h45 (11h45): spéciale qualificative à Llandegla (3,1 km)
    19h05 (20h05): ES1 Gwydyr (6,95 km)
    19h38 (20h39): ES2 Penmachno (10,51 km)
    20h42 (21h42): ES3 Clocaenog 1 (7,52 km)
    22h01 (23h01): Assistance A, Deeside (Flexi-service, 45 minutes)
    22h46 (23h46): entrée dans le parc fermé de Deeside
   
    Vendredi, 2e journée (Desside-Deeside): 137,06 km chronométrés en 6  épreuves spéciales (3 tracés)
    06h30 (07h30): sortie du parc fermé et assistance B, Deeside (15 minutes)
    09h37 (10h37): ES4 Hafren 1 (32,14 km)
    10h20 (11h20): ES5 Sweet Lamb 1 (4,26 km)
    10h37 (11h37): ES6 Myherin 1 (32,13 km)
    12h28 (13h28): Assitance C (éloignée), Newton (15 minutes)
    13h43 (14h43): ES7 Hafren 2 (32,14 km)
    14h26 (15h26): ES8 Sweet Lamb 2 (4,26 km)
    14h43 (15h43): ES9 Myherin 2 (32,13 km)
    17h38 (18h38): Assistance D, Deeside (Flexi-service, 45 minutes)
    18h55 (19h55): entrée dans le parc fermé de Deeside
   
    Samedi, 3e journée (Deeside-Deeside): 98,42 km chronométrés en 7 épreuves  spéciales (4 tracés):
    06h00 (07h00): sortie du parc fermé et assistance E, Deeside (15 minutes)
    08h29 (09h29): ES10 Gartheiniog 1 (14,58 km)
    08h58 (09h58): ES11 Dyfi 1 (21,90 km)
    10h33 (11h33): ES12 Gartheiniog 2 (14,58 km)
    11h02 (12h02): ES13 Dyfi 2 (21,90 km)
    12h45 (13h45): ES14 Dyfnant 1 (21,34 km)
    14h22 (15h22): ES15 Chirk Castle 1 (2,06 km)
    14h34 (15h34): ES16 Chirk Castle 2 (2,06 km)
    15h45 (16h45): Assistance F, Deeside (Flexi-service, 45 minutes)
    16h30 (17h30): entrée dans le parc fermé de Deeside
   
    Dimanche, 4e et dernière journée: 51,92 km chronométrées en 6 épreuves (5  tracés):
    06h30 (07h30): sortie du parc fermé et assistance G, Deeside (15 minutes)
    08h56 (09h56): ES17 Dyfnant 2 (21,34 km)
    09h56 (10h56): ES18 Penllyn (14,12 km)
    11h06 (12h06): ES19 Clocaenog 2 (7,52 km) Power Stage
    12h03 (13h03): ES20 Kimmel Park 1 (2,18 km)
    12h11 (13h11): ES21 Kimmel Park 2 (2,18 km)
    13h01 (14h01): ES22 Great Orme (4,58 km)
    13h11 (14h11): arrivée et podium final (Llandudno)
   
    Total du rallye: 1502,94 km dont 312,38 km chronométrés en 22 épreuves  spéciales (13 tracés)

AFP