Thierry Neuville sur les routes corses
Thierry Neuville sur les routes corses | Francois Flamand / DPPI Media / DPPI

Tour de Corse: Neuville devant Ogier

Publié le , modifié le

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) a conservé la tête du Tour de Corse, 4e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), devant le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), à l'issue des deux dernières spéciales de la 2e journée samedi.

Le Français a pourtant beaucoup attaqué pour affrimé ses ambitions et il est revenu à deux secondes après avoir signé le temps scratch de la 7e spéciale, au début de laquelle Neuville a été ralenti par un tête-à-queue. Mais une perte de pression hydraulique a forcé Ogier à lever le pied dans la dernière spéciale du jour permettant au Belge, auteur du meilleur temps, de s'envoler au général (+38.9).

Le vent tourne pour le Belge 

Au Monte-Carlo puis en Suède, Neuville vait perdu tout espoir de victoire le samedi soir, en partant à la faute alors qu'il était en tête. Cela n'aura pas été le cas lors de la 4e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC) sur l'Ile de Beauté. Le pilote Hyundai, qui a pourtant remporté le plus grand nombre de spéciales et mené le plus longtemps en course cette saison, n'a jamais été aussi près de la victoire. Propulsé leader après l'abandon du Britannique Kris Meeke à la mi-journée, il aborde les deux dernières spéciales de dimanche, 64 km autour de Porto-Vecchio (sud-est de la Corse), avec un matelas confortable d'avance sur Ogier.

Alors que la Ford Fiesta du quadruple champion du monde en titre, la Toyota Yaris de Jari-Matti Latvala et la Citroën C3 de Meeke ont toutes gagné, il est temps pour Neuville de prendre date dans le championnat peut-être le plus ouvert pour le titre de ces dernières années. Succédant au Britannique, victime d'un problème de moteur alors qu'il menait depuis la première spéciale vendredi matin, le Belge a limité les dégâts dans l'ES7 face à un Ogier remonté à bloc, qui signait le temps scratch pour revenir à deux petites secondes. Puis, non content de faire mentir le sort en se sortant sans encombre de la dernière spéciale de la journée Neuville l'a aussi remportée avec un parfait tournemain technique. Le vice-champion du monde 2016 a ausi profité de voir vu son dauphin perdre beaucoup de terrain en raison d'un problème technique. Victime d'une perte de pression hydraulique, Ogier a dû ménager sa machine.

francetv sport @francetvsport