Ogier Volkswagen RAC herbes hautes
Sébastien Ogier offre le titre constructeur à Volkswagen | BEN STANSALL / AFP

Total Triomphe pour Volkswagen !

Publié le , modifié le

Encore une année pleine pour Volkswagen. Si la marque allemande a laissé échapper quelques rallyes en route (4), le triomphe est total avec le titre pour Ogier et Ingrassia et la couronne des constructeurs assurés dimanche à l'issue du rallye de Grande-Bretagne, avant-dernière étape du WRC 2016. C'est fort logiquement qu'Ogier a rendu à la pareille à son employeur en gagnant la manche galloise. Le Français a parfaitement géré son avance sur l'Estonien Ott Tänak (Ford Fiesta RS), impeccable pendant tout le rallye. Thierry Neuville (Hyundai) prend la 3e place.

Seul pilote de pointe équipé de pneus Dmack, Tänak a encore fait un festival de temps scratch dimanche matin et termine à dix secondes seulement du quadruple champion du monde. "J'ai dû être vigilant jusqu'au bout, car Ott (Tänak) a volé tout le week-end, sans faire la moindre erreur", a expliqué Ogier au point stop de la dernière spéciale, une Power Stage remportée elle aussi par l'Estonien, avec trois points de bonus à la clé.

La bonne affaire pour Neuville

"Mon but ici était d'assurer le titre des constructeurs à VW, car sans eux je n'aurai pas réussi tout ça", a ajouté Ogier, seul pilote de l'armada VW à avoir fait honneur à son statut. Jari-Matti Latvala termine 7e et Andreas Mikkelsen 12e. Le podium est complété par le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20), troisième à une minute et demie d'Ogier. Il fait la bonne opération du week-end, car il conforte sa 2e place du championnat aux dépens de Mikkelsen, qui se consolera avec les deux points de sa 2e place dans la Power Stage.

Réactions​

Sébastien Ogier (FRA/VW), quadruple champion du monde, vainqueur de son 38e rallye en WRC, dont six en 2016: "J'ai dû être vigilant jusqu'au bout, car Ott (Tänak) a volé tout le week-end, il a été très constant et très rapide, sans faire la moindre erreur. J'étais obligé de faire un rallye parfait pour le battre. Mon but ici était d'assurer le titre des constructeurs à VW, je veux leur rendre hommage car sans eux je n'aurais pas réussi tout ça".

Ott Tänak (EST/Ford Fiesta RS), 2e du rallye, 12 temps scratch sur 22: "C'était un super week-end. J'ai eu quelques petits problèmes vendredi et après tout s'est bien passé dans toutes les spéciales. Je me suis vraiment fait plaisir en me retrouvant en bagarre devant. Les spéciales de samedi et dimanche étaient très glissantes mais je pense qu'elles étaient les plus favorables aux pneus DMACK, donc nous avions un avantage. Nous n'avions pas la meilleure position sur la route, mais nous avions certainement les meilleurs pneus".

Thierry Neuville (BEL/Hyundai), 3e du rallye, 2e du Championnat: "C'était un très bon week-end pour nous. L'équipe a fait un travail incroyable et nous avions une très bonne voiture pour disputer ces spéciales compliquées. Nous n'étions pas assez rapides pour viser la victoire, mais je suis quand même heureux de ce nouveau podium, avec en prime un point dans la Power Stage (ES22), même si ce n'était pas notre objectif. Les conditions ce week-end étaient très typiques de ce rallye, mais nous sommes restés concentrés et avons réussi à être assez rapides quand il le fallait. Ca fait plaisir d'offrir à Hyundai son premier podium en Grande-Bretagne et de continuer notre série de résultats positifs. Ca fait aussi très plaisir de creuser un peu l'écart au championnat pilotes. Le but est de finir la saison en beauté en Australie".

Classement du rallye de Grande-Bretagne​

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 3 h 14:30.2
2. Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) à 10.2
3. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 1:35.4
4. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) à 1:54.9
5. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) à 2:35.2
6. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) à 4:02.6
7. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/VW Polo-R) à 4:28.3
8. Mads Ostberg-Ola Floene (NOR/Ford Fiesta RS) à 4:38.3
9. Stéphane Lefebvre-Gilles de Turckheim (FRA/Citroën DS3) à 7:12.2
10. Eric Camilli-Benjamin Veillas (FRA/Ford Fiesta RS) à 8:19.3
11. Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN/Skoda Fabia R5) à 9:30.1 (1er catégorie WRC2)
12. Andreas Mikkelsen-Anders Jaeger (NOR/VW Polo-R) à 9:44.0
...

Power Stage (ES22):
1. Tänak, 3 points
2. Mikkelsen, 2 pts
3. Neuville, 1 pt

Abandon:
Craig Breen-Scott Martin (IRL-GBR/Citroën DS3), sortie de route (ES4, vendredi)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Tänak 12 (ES3, ES4, ES9, ES12 à ES14, ES17 à ES22), Ogier 7 (ES1, ES2, ES5 à ES7, ES10, ES15), Neuville 2 (ES8, ES11), Mikkelsen 1 (ES16)

Xavier Richard @littletwitman