Le Belge Thierry Neuville à l'attaque sur les routes argentines avec sa Hyundai
Le Belge Thierry Neuville à l'attaque sur les routes argentines avec sa Hyundai | AFP - Francois Flamand / DPPI Media / DPPI

Thierry Neuville roi d'Argentine et confortable leader du championnat WRC

Publié le , modifié le

Leader du rallye d'Argentine depuis la 8e spéciale, Thierry Neuville (Hyundai) s'est imposé avec une confortable avance. Le Belge a en effet relégué son premier dauphin, Andreas Mikkelsen (Hyundai) à 48"4, et le 3e, Sébastien Ogier (Citroën) à 1'04. Le sextuple champion du monde a néanmoins remporté la dernière power-stage, ce qui lui a permis de grappiller une place pour moins de deux secondes. Leader du championnat du monde, le Belge conforte sa position en enchaînant une deuxième victoire consécutive, après Monte-Carlo.

Thierry Neuville n'a pas été le plus rapide. Avec quatre victoires en spéciales sur les 18 de ce rallye, il n'a pas été insatiable. Mais sur la durée du week-end, il a été le plus constant. Et il a évité tous les pièges tendus, dans lesquels les uns et les autres sont tombés.

Ott Tanak (Toyota), tenant du titre et longtemps au combat avec le belge, a dû se résoudre à baisser pavillon après un problème de transmission vendredi puis un problème mécanique samedi. Sébastien Ogier (Citroën) a fait une croix sur une première victoire sur ces terres en endommageant sa direction assistée après avoir touché un mur samedi. Mais dans un dernier élan, le sextuple champion du monde a raflé la power-stage finale, pour grignoter encore les cinq secondes de retard qu'il avait sur Chris Meeke (Toyota). Du coup, pour moins de 2 secondes, il monte sur la troisième marche du podium et limite les dégâts.

Car Thierry Neuville, victorieux pour la deuxième fois en trois ans de ce rallye, fait un joli bond en avant. Grâce à ce deuxième succès consécutif, quinze jours après la victoire en Corse, il est un leader assumé du championnat du monde. "C'est un incroyable résultat d'équipe, pas seulement sur le rallye, mais aussi en Allemagne où tout le monde travaille sans relâche", a-t-il déclaré après la course. "On peut voir les progrès. Je suis reconnaissant du dur travail, de l'engagement et du professionnalisme de tous. Nous avons marqué des points importants pour le championnat et je suis très fier de ce que nous avons réussi ce weekend."