Le Belge Thierry Neuville
Le Belge Thierry Neuville aérien avec sa Hyundai | AFP - DPPI Media - FREDERIC LE FLOC'H

Thierry Neuville remporte le rallye d'Argentine d'un souffle

Publié le , modifié le

Thierry Neuville (Hyundai) a remporté le rallye d'Argentine à l'issue d'une belle remontée, coiffant sur le poteau le Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta), 2e à moins d'une seconde. Sa victoire dans la power-stage a fait basculer le sort de cette course. L'Estonien Ott Tanak prend la troisième place à 30 secondes du vainqueur, et le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) est 4e à une minute et 24 secondes. Le quadruple champion du monde en titre conserve la tête du championnat du monde.

Sur la ligne d'arrivée, Thierry Neuville a exulté quand le chronomètre s'est figé, lui donnant une avance de 0.7 seconde sur le Gallois, qui faisait la course en tête depuis la première journée. "J'ai tout donné (dans la dernière spéciale). Mes pneus n'étaient pas dans le meilleur état car j'avais beaucoup attaqué dans les deux précédentes. On a fait le maximum", a réagi le pilote Hyundai, auteur de sa 4e victoire en WRC, la deuxième d'affilée après le Tour de Corse. Neuville est monté sur le toit de sa voiture, pour saluer les spectateurs et savourer la victoire. Avant le rallye, le Belge avait déclaré qu'il n'appréciait pas particulièrement les conditions de course en Argentine, mais il a su s'adapter aux pièges du tracé.

Meilleur temps de 7 spéciales sur 18 et en tête de l'ES2 à l'ES17, Evans était abattu. "Je suis écoeuré de perdre avec un écart si faible. C'est dur à avaler, mais nous reviendrons plus forts. J'ai fait une petite faute, j'ai heurté le pont, c'est probablement ce qui a fait la différence. Je devrai en tirer des leçons", a déclaré Evans, désabusé. Pour Neuville, en retard de 11,5 secondes sur Evans samedi soir, l'opération remontée a débuté sur la spéciale El Condor. Cette étape myhtique du rallye d'Argentine, qui peut réserver des conditions climatiques adverses, brouillard, pluie eu neige. Dans l'ES16, il a donc repris 2.5 secondes à Evans sur un tracé de 16 km.

La power-stage en juge de paix

Dans l'ES17 (22 km), il a encore survolé les débats, prenant 8.4 secondes à Evans. Au départ de la Power Stage, la 18e et dernière spéciale, Neuville avait encore 0.6 seconde de retard. Il s'impose finalement avec une infime avance de 0.7 seconde.

Au classement du championnat, avec 102 points en cinq courses, Ogier dispose d'une avance de 16 points sur le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris), 5e en Argentine et vainqueur en Suède, et 18 sur Thierry Neuville. Cette saison, Ogier est toujours placé -victoire au Monte-Carlo, 3e en Suède, 2e au Mexique et en Corse, 4e en Argentine- mais il aura fort à faire pour conserver son titre. Avec sa 2e place et les 4 points de la Power Stage, Evans double son capital points s'installe à la 6e place du classement, derrière Tanak et l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai). Si elle rate in extremis la première marche du podium, l'écurie M-Sport place trois voitures aux quatre premières positions (Evans 2e, Tanak 3e, Ogier 4e) et consolide sa première place au championnat du monde des constructeurs.

Après les victoires d'Ogier (Monte-Carlo), de Latvala (Suède), de Meeke (Mexique) et de Neuville (Corse, Argentine), le championnat WRC 2017 demeure des plus ouverts. Les quatre constructeurs en lice ont déjà gagné cette saison et au moins autant de pilotes peuvent prétendre au titre.

Résultat​s

1. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) 3h38:10.6
2. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 0.7
3. Ott Tänak-Martin Järveoja (EST/Ford Fiesta RS) à 29.9
4. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Ford Fiesta RS) à 1:24.7
5. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Toyota Yaris) à 1:48.1
6. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) à 7:42.7
7. Juho Hänninen-Kay Lindstrom (FIN/Toyota Yaris) à 11:16.9
8. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) 14:44.1
9. Mads Ostberg-Ola Floene (NOR/Ford Fiesta) à 15:11.3
10. Pontus Tidemand-Andersson (SUE/Skoda Fabia R5) à 17:32.1
1er WRC2
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Ogier 1 (ES1), Evans 7 (ES2, ES3, ES4, ES5, ES6, ES7, ES10), Paddon 1 (ES8), Neuville 5 (ES9, ES14, ES15, ES17, ES18), Kris Meeke 2 (ES11, ES12), Tanak 2 (ES13, ES16)

Classement du championnat du monde

1. Sébastien Ogier (FRA/Ford Fiesta RS) 102 pts
2. Jari-Matti Latvala (FIN/Toyota Yaris) 86
3. Thierry Neuville (BEL/Hyundai i20) 84
4. Ott Tänak (EST/Ford Fiesta RS) 66
5. Dani Sordo (ESP/Hyundai i20) 51
6. Elfyn Evans (GBR/Ford Fiesta RS) 42
7. Craig Breen (IRL/Citroën C3) 33
8. Kris Meeke (GBR/Citroën C3) 27
9. Hayden Paddon (NZL/Hyundai i20) 33
10. Juho Hänninen-Kay Lindstrom (FIN/Toyota Yaris) 15
11. Andreas Mikkelsen (NOR/Skoda Fabia R5) 12
1er WRC2
12. Stéphane Lefebvre (FRA/Citroën) 10

AFP