Dani Sordo
L'Espagnol Dani Sordo | DR

Sordo de retour chez Citroën

Publié le , modifié le

Pilote de la marque aux Chevrons entre 2005 et 2010, Dani Sordo revient dans l'équipe de ses débuts. En concurrence avec Petter Solberg, l'Espagnol a finalement emporté le morceau de choix, une place dans la meilleure équipe actuelle en WRC. Loeb en semi-retraite des rallyes, il jouera le titre 2013 avec le Finlandais Mikko Hirvonen.

"Nous avons pris le temps d’évaluer le potentiel des pilotes disponibles pour rejoindre Mikko Hirvonen la saison prochaine. Dani figurait évidemment très haut sur notre liste et ses performances lors du Rallye d’Espagne ont démontré qu’il était toujours au meilleur niveau, a expliqué Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. Dani est très apprécié au sein de
l’équipe et c’est un plaisir pour chacun de le voir revenir dans la ‘famille’. Son profil est complémentaire de celui de Mikko à bien des égards et il était important pour Citroën de compter sur un pilote latin pour les marchés d’Europe du Sud et d’Amérique latine." Au terme de la saison en Catalogne, Sordo avait également reçu le soutien de Sébastien Loeb qu'il avait côtoyé de 2005 à 2010. Un adoubement qui vaut de l'or chez Citroën même si Sordo court toujours après son premier succès en WRC.

Objectif victoire

Sordo a tiré le gros lot de l'intersaison et est très satisfait d'avoir convaincu les troupes de Villacoublay. "Je suis évidemment très heureux de retrouver une équipe avec laquelle je partage autant de bons souvenirs, a indiqué l'Espagnol. C’était mon objectif n°1 pour 2013. Les deux dernières années m’ont été bénéfiques. Au sein d’un autre team, j’ai découvert de nouvelles méthodes de travail et j’ai endossé plus de responsabilités dans le processus de développement de la voiture. Je considère ce retour chez Citroën comme une grande opportunité. Je cours toujours après ma première victoire et je compte bien la décrocher la saison prochaine ! Je suis impatient de retrouver les gens que je connais et de reprendre le volant de la DS3 WRC, avec laquelle j’avais effectué des essais fin 2010." Et cette fois, il aura les mains libres pour s'imposer. Plus question de se dévouer pour un leader.