Solberg Citroen C4 privée Japon 092010
Le Norvégien Petter Solberg (Citroën C4) | AFP - TOSHIFUMI KITAMURA

Solberg maintient le cap

Publié le , modifié le

Malgré sa position d'ouvreur, Petter Solberg (Citroën) occupe toujours la tête du rallye du Japon après la 2e étape. Même pénalisé de 10", le Norvégien a bien résisté à la pression des Ford. Si Hirvonen (2e à 3"7) est encore menaçant, Latvala a perdu tout espoir lors de la super-spéciale au Sapporo Dome. Sébatien Ogier (Citroën),3e, n'accuse lui que 5"4 de retard. Parti de très loin samedi, Sébastien Loeb a légèrement réduit l'écart mais reste 6e à 37"9 du leader.

La pression, Solberg ne connaît pas. A bord de sa C4 privée, il a fait le meilleur temps dès la reprise des hostilités, dans l'ES11 (Nikara Short, 17 km), juste pour prévenir la concurrence que partir en premier ne le gênait pas. En assurant les deux spéciales suivantes, le Norvégien pouvait rentrer à Sapporo, pour la pause de midi, avec six secondes d'avance sur Latvala: "Je suis très heureux, parce que ça glissait beaucoup", a-t-il dit au point stop de l'ES13. Trop pressé d'en découdre, il écopait d'une pénalité de dix secondes pour un départ anticipé. Peu importe cette péripétie qui le repassait au 3e rang car il enfonçait le clou dans l'ES14 et l'ES16 pour reprendre le commandement avant au Sapporo Dome. Solberg a bien lâché une seconde sur les deux super-spéciales mais le rêve d'une victoire sur une voiture privée est intact.

Chassé par Hirvonen vendredi, Solberg a profité aussi du tête à queue matinal du pilote Ford pour mieux respirer. Le Finlandais, qui reste sur deux victoires au Japon (2007, 2008), n'a pas perdu trop de temps avant de se reprendre. Au contact avant la pause, il a ensuite produit son effort pour revenir sur la 2e marche à 3"7. Sur terre, les Ford sont en regain de forme. Lui aussi dans le rôle du chasseur, Latvala a alterné le bon et le moins bon. Temps scratch dans l'ES12, la plus longue du rallye (Kamuycep, 33 km) et 2e à midi à six secondes, le Finlandais a ensuite perdu du temps dans l'après midi pour concéder 12"7 de retard à Sapporo (soit 16"7 perdues en trois spéciales). En cause un bris d'arbre de transmission dans l'ES15. La perte était même plus importante après la super-spéciale (ES17). Il finissait la journée à 30"7. Rageant quand on a été leader.

Chez Citroën Racing, on compte surtout sur Sébastien Ogier, 3e et meilleur des pilotes du team. Pour sa première participation au Japon, il est en passe de monter sur le podium et retarder le sacre de Loeb ...pour une grosse fête en Alsace. Oublié la fuite d'huile de transmission subie vendredi, Dani Sordo a montré qu'il jouait lui aussi dans la cour des grands. Il signé le dernier temps scratch de la matinée, dans l'ES13 (Kina, 9 km), et occupe le 5e rang devant Loeb, pas dans le coup au Japon même s'il ne pointe qu'à 37"9. Avec six pilotes de pointe regroupés en moins de 40 secondes et 59 km chronométrés à parcourir jusqu'à l'arrivée, le suspense reste entier ! Ça change...

Classement du rallye du Japon
1. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën C4) 2 h 28:46.1
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Focus) à 3.7
3. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4) 5.4
4. Dani Sordo-Diego Vallejo (ESP/Citroën C4) 15.3
5. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Ford Focus) 30.7
6. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) 37.9
7. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR-AUT/Ford Focus) 2:07.2
8. Kimi Raikkönen-Kaj Lindström (FIN/Citroën C4) 7:01.3
9. Federico Villagra-Jorge Perez-Companc (ARG/Ford Focus) 7:42.1
...

Retardés:
Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus), sortie de route (ES11)
Khalid Al Qassimi-Michael Orr (UAE-GBR/Ford Focus), sortie de route (ES3)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
P. Solberg 7 (ES3, ES4, ES10, ES11, ES14, ES16, ES17), Hirvonen 3 (ES7, ES8, ES18), Ogier 2 (ES1, ES2), Latvala 2 (ES6, ES12), Sordo 2 (ES13, ES15), H. Solberg 1 (ES5), Loeb 1 (ES9)