Solberg citroën saut 052011
Solberg dans les airs | AFP-CACACE

Solberg creuse l'écart

Publié le , modifié le

Citroën mène toujours les débats, et c'est bien Petter Solberg qui pointe en tête du rallye de l'Acropole avec une avance qui ne cesse de grandir. Auteur des meilleurs temps dans l'ES 1, et l'ES4, le Norvégien devance Sébastien Loeb de 51.6 secondes. Le septuple champion du monde qui vise une troisième victoire d'affilée, devance lui, le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS), au terme de la 1re journée (ES1 à ES6).

Le rallye de l'Acropole est redouté de tous les pilotes. Des pièges pratiquement à chaque mètre en font l'une des épreuves les plus incertaines de la saison. C'est sans nul doute pour cela que tout le monde a débuté ce week-end avec une petite marge d'erreur. Tous, sauf Petter Solberg. Au volant de sa DS3, le Norvégien a creusé le trou lors de la 2e spéciale, en laissant Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS), le seul qui était dans sa seconde lors de la première spéciale, à près de 20 secondes. Avec sa cinquième position au championnat, il doit prendre des risques s'il veut se mêler à la lutte avec les deux Ford et les deux Citroën officielles. Pour l'instant, c'est ce qu'il fait, mais attention, sa place de leader est fragile sur ce terrain piégeux.

"J'ai très bien piloté, je me sentais bien et je me suis fait plaisir. Il y avait de gros cailloux à certains endroits et j'ai même failli crever", a raconté Solberg au point stop de l'ES2. Vainqueur en Grèce en 2004, le Norvégien n'a plus gagné de rallye depuis 2005. Derrière Solberg, dans sa DS3 privée, et les deux Fiesta RS officielles, le septuple champion du monde, Sébastien Loeb (Citroën DS3), a dû se contenter de limiter les dégâts en ouvrant la route et en balayant la piste, en sa qualité de leader du championnat du monde, et a terminé l'ES2 avec un pneu en quête de liberté sur la jante arrière gauche. Sébastien Ogier, dans l'autre DS3 de Citroën Racing, a suivi sagement le rythme de son célèbre coéquipier, dans un rallye qu'il n'a couru qu'une seule fois (2e en 2009). Très en vue dans la première spéciale (3e chrono), le Russe Evgueny Novikov (Ford Fiesta RS) a cassé une suspension dans la suivante, après 28 km.

Classement général provisoire après la 1re journée:
1. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3) 1 h 39:24.2
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) 51.6
3. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) 55.3
4. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën DS3) 57.2
5. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR-AUT/Ford Fiesta RS) 1:43.2
6. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Fiesta RS) 2:27.7
7. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 3:55.0
8. Kimi Räikkönen-Kaj Lindström (FIN/Citroën DS3) 4:04.7
...

Retardés:
Evgueny Novikov-Denis Giraudet (RUS-FRA/Ford Fiesta RS), suspension cassée (ES2)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
P. Solberg 4 (ES1 à ES4), Ogier 1 (ES5), Loeb 1 (ES6)