Le pilote britannique Kurt Burroughs (KTM)
Le pilote britannique Kurt Burroughs (KTM) à contre-jour | DPPI - FRANCOIS FLAMAND

Silk Way Rally : de l'aventure en 2017, des motos en 2018

Publié le , modifié le

Réservée exclusivement aux autos et camions depuis la première édition en 2009, le Silk Way va ouvrir ses routes aux deux roues ont annoncé les organisateurs jeudi soir à Paris. Pas cette année (du 8 au 22 juillet) où les trois Peugeot 3008 DKR de Loeb, Peterhansel et Despres partageront l'affiche avec Nasser Al-Attiyah et probablement les Toyota du team Overdrive de Jean-Marc Fortin. Les motos seront elles dans la course à partir de 2018.

La nouvelle était attendue et même espérée. Depuis plusieurs mois les discussions étaient ouvertes. Pour le bien du rallye-raid, les motos devaient elles aussi accéder au Silk Way, 2e  temps fort de la saison après le Dakar. Avec le soutien des états russes et chinois, cette épreuve a pris beaucoup d'ampleur ces dernières années au point d'attirer les grands constructeurs comme Peugeot. Mais pour y intégrer les motos, il faut renforcer son dispositif, aussi bien en terme d'organisation que de sécurité. Ce sera chose faite en juillet 2018. D'ici là, l'édition 2017 fera la part belle à l'aventure selon Luc Alphand, conseiller spécial du Silk Way. "Le parcours 2017 sera grandiose, avec une variété de paysages incroyable, des pistes, du hors piste, de la steppe, de la montagne et bien sûr le désert de Gobi ! L’ADN du Silk Way Rally c’est la découverte et l’aventure. Les concurrents seront comblés".

Trois Peugeot au départ

Tenant du titre avec Cyril Despres, Peugeot prendra le départ avec trois voitures cet été. Une évidence pour le Lion sur des territoires où la marque veut gagner en notoriété grâce à ses performances. "Le Silk Way Rally 2017 présente des atouts tant dans sa géographie, que dans le calendrier sportif, explique Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport. Le format marathon proposé est une nouvelle opportunité pour Peugeot Sport d’exprimer sa compétitivité en rallye-raid, sur une épreuve très longue et très intense sur laquelle nous engageons trois équipages avec l’ambition de voir une Peugeot DKR 3008 l’emporter. La Russie et la Chine sont des marchés très importants pour Peugeot…" Le constructeur ne sera pas seul en piste puisque Mini y engagera plusieurs Countryman et Toyota songe très sérieusement à tenter l'aventure via la structure de Jean-Marc Fortin (Overdrive). Après son aventure avortée sur le Dakar, Nasser Al-Attiyah sera lui aussi de la partie.

Xavier Richard @littletwitman

Rallye