Sébastien Ogier
Sébastien Ogier (à droite) et son co-pilote Julien Ingrassa, après leur succès en Suède | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

Sébastien Ogier remporte le rallye de Suède devant Sébastien Loeb

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier (VW Polo R) a remporté dimanche la deuxième manche du championnat du monde de WRC en Suède. A l'arrivée, il a devancé Sébastien Loeb (Citroën) de 41 secondes. C'est le premier doublé français lors de cette épreuve. Ogier en profite pour s'emparer de la tête du championnat du monde.

C'est une première pour Volkwagen. En Suède, le constructeur allemand, a ouvert son palmarès grâce à Sébastien Ogier. Le pilote français, impérial de bout en bout a décroché son premier succès sous ses nouvelles couleurs, devançant le nonuple champion du monde Sébastien Loeb de 41 secondes et  8/10. Il est le premier français à s'imposer ici, succédant à Loeb lui-même, vainqueur en 2004, réalisant au passage le premier doublé français dans cette épreuve dominée habituellement par les  Scandinaves.

Ogier et Loeb, anciens coéquipiers de l'écurie Citroën, ont fait cavalier seul depuis le début de l'épreuve, Loeb signant le premier chrono dans la super-spéciale (ES1) et Ogier s'emparant du pouvoir dès l'ES2 pour ne plus le lâcher. Ogier est après Loeb, vainqueur de l'épreuve en 2004, le deuxième pilote français et latin à avoir remporté cette course sur neige. Le Norvégien Mads Ostberg (Ford Fiesta RS), grand favori de ce rallye avant de connaître rapidement quelques soucis mécaniques et d'être pénalisé de 20  secondes, complète le podium. Trois constructeurs, Volkswagen, Citroën et Ford, apparaissent donc aux  trois premières places lors de cette édition qui s'est disputée souvent sous des averses de neige et toujours par grand froid.

Réactions

Sébastien Ogier (FRA/VW Polo R),  1er: "C'est mieux qu'espéré. Une victoire après deux courses dans cette  voiture. Je veux remercier toute l'équipe. On a beaucoup travaillé sur la Polo  l'an dernier. On a réalisé une course parfaite. Monte Carlo était déjà la belle  surprise de la saison. Ici, il s'agissait d'un nouveau départ avec de nouveaux  réglages. J'ai fait ce que je voulais avec la voiture. Aujourd'hui, j'ai juste  heurté un petit mur de neige. Sébastien Loeb volait littéralement dimanche  matin. J'ai dû attaquer aussi. J'ai ressenti la pression. Généralement, cela me  pousse. Quand j'ai essayé de ralentir, je perdais beaucoup de temps".
   
Sébastien Loeb (FRA/Citroën DS3), 2e: "Tout le monde sait que je préfère  gagner. Cela avait mal commencé pendant les essais qualificatifs (ndlr: il  termine 8e). Je devais dormir où je suis trop vieux sans doute !! J'ai pensé  que cela venait de mes réglages et je les ai changés mais ce n'était pas une  bonne idée. Quand on perd trente secondes, on ne peut pas les rattraper. J'ai  essayé de maintenir la pression sur Sébastien mais il a fait une belle course.  Sans erreur".
   
Yves Matton (patron de Citroën Racing): "Deux Français devant tous les  pilotes nordiques. On a vécu une petite révolution ce soir. Je pense que nous   avons perdu le rallye au cours de la séance qualificative. La position de  Sébastien sur la route n'était pas bonne. Le premier jour, il n'a signé aucun  temps scratch".
   
Jost Capito (directeur de Volkswagen Motorsport): "On s'attendait moins à  ce résultat que certains observateurs. On est venu ici pour apprendre. Il  s'agit de la deuxième course de la Polo R. C'est un résultat fantastique. On ne  réalise pas complètement. En général, lors d'un rallye, il y a des hauts et des  bas mais nous n'avons eu que des hauts. C'est incroyable. On savait que  Sébastien Ogier était très rapide mais on n'imaginait pas qu'il pourrait l'être  déjà avec la Polo".

Classement général:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo R)      3 h 11:41.9
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA/Citroën DS3)         à      41.8
3. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS)      1:24.5
4. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/VW Polo R)           1:30.6
5. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Ford Fiesta RS)      5:06.4
6. Juho Hanninen-Tomi Tuominen (FIN/Ford Fiesta RS)           5:43.1
7. Martin Prokop-Michel Ernst (CZE/Ford Fiesta RS)           11:25.4
8. Henning Solberg-Stefan Prevot (NOR-BEL/Ford Fiesta RS     11:42.7
9. Evgeny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUS/Ford Fiesta RS)        13:04.7
10. Al-Rajhi Al Yazeed - Michael Orr (KSA-GBR/Ford Fiesta)    16:27.0

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Ogier 10 (ES2, ES3, ES5, ES6,  ES7, ES9, ES14, ES15, ES20, ES22), Loeb 7 (ES1, ES11, ES13, ES16, ES17, ES18,  ES19), Ostberg 2 (ES4, ES21), Hirvonen 2 (ES8, ES12), Neuville 1 (ES8), Latvala  1 (ES10)
   
Power Stage (ES22): 1. Ogier, 2. Latvala, 3. Ostberg