Rallye - WRC : Ott Tanak roi de Suède

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Ott Tanak vainqueur du rallye de Suède
Ott Tanak vainqueur du rallye de Suède |

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ott Tanak a remporté le rallye de Suède devant Esapekka Lappi et Thierry Neuville. Leader depuis samedi et la sortie de route de Teemu Suninen, il n'a jamais vraiment été inquiété par ses adversaires depuis. Il prend la tête du classement des pilotes devant le Belge Thierry Neuville. Le précédent leader, Sébastien Ogier, a pâti de sa sortie de route de vendredi, et ce malgré de nombreux scratchs par la suite. Sébastien Loeb termine 7e.

L'Estonien Ott Tänak (Toyota) a remporté dimanche le Rallye de Suède devant le Finlandais Esapekka Lappi (Citroën) et le Belge Thierry Neuville (Hyundai), s'emparant au passage de la 1ère place du Championnat du monde des pilotes. Au classement des pilotes, Tänak compte 47 points et devance ainsi Neuville (40 points) et le Français Sébastien Ogier (31  points), vainqueur à Monte-Carlo fin janvier, qui rétrograde à la troisième place. Il s'agit de la première victoire de Tänak en Suède où il avait terminé 9e en 2018 au volant de sa Toyota.  Il termine 53 secondes devant Lappi, suivi à 3 secondes par le Belge Thierry Neuville, victorieux de l'édition 2018. "C'est incroyable (...). Je suis très heureux que nous l'ayons finalement fait et que nous ayons maintenant cette victoire pour l'équipe", a réagi Tänak à l'arrivée. Le pilote Toyota de 31 ans avait pris la tête de la course dès l'ES9 samedi matin, parvenant à rapidement creuser l'écart sur ses poursuivants, à la lutte pour la deuxième place.


 

à voir aussi Rallye de Suède : Ott Tanak aux commandes, Ogier se rattrape Rallye de Suède : Ott Tanak aux commandes, Ogier se rattrape

Sébastien Ogier grand perdant du week-end

Côté français, le nonuple champion du monde Sébastien Loeb (Hyundai) termine 7e, à 1 min 49 7/10e de Tänak, admettant avoir connu "des hauts et des bas" durant la course sur des routes qu'il n'avait plus parcourues en rallye depuis 2013. Le champion du monde en titre Ogier (Citroën) a lui connu un week-end difficile en terres scandinaves et signe la plus mauvaise opération du week-end. A plus de 24 minutes de Tänak à l'issue du rallye, il perd sa place de leader provisoire au classement des pilotes. Victime d'une sortie de route vendredi, suivie d'un abandon pour la journée, il est reparti samedi au volant de sa Citroën en vertu de la règle dite du Rally2 mais a écopé d'une importante pénalité, lui faisant perdre toute chance de victoire.

AFP