Sébastien Loeb  au volant de sa Citroen Total DS3 WRC
Sébastien Loeb au volant de sa Citroen Total DS3 WRC | FRANCK FIFE / AFP

Rallye Monte-Carlo : Abandon de Latvala, Loeb premier

Publié le , modifié le

L'octuple champion du monde se retrouve en tête après la quatre première spéciales du jour en raison d'une sortie de route de Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS). Le Finlandais est parti en tonneaux dans la 4e épreuve spéciale du 80e Rallye Monte-Carlo, mercredi après-midi en Ardèche, alors qu'il était en tête du rallye avec 30 secondes d'avance sur le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3).

Si le Finlandais et son coéquipier, Mikka Anttila, sont sortis indemnes de  cette sortie de route au km 10,8 de l'ES4 (Burzet, 30 km), d'après la direction  de course, la course de l'équipage finlandais est donc terminée car toute sortie de  route dans ce rallye est synonyme d'abandon définitif, selon le nouveau  règlement sportif du WRC qui permet aux organisateurs d'appliquer ou non la  règle du SuperRally. Latvala avait bien entamé le rallye, surtout en choisissant pour la boucle  du matin, dans une Ardèche frigorifiée, des pneus super-tendres lui permettant  de creuser un écart de 52 secondes sur Loeb dans la seule ES2  (Burzet-Saint-Martial, 30 km).A midi, Loeb avait 30 secondes de retard sur Latvala. Quelques heures plus  tard, le Finlandais était dans le décor, parti en tonneau dans l'ES4. "Il y  avait un gauche glacé, Jari-Matti est sorti trop large et a heurté le mur, puis  sa voiture a basculé de l'autre côté", a raconté son patron Malcolm Wilson.

"Loin d'être fini"

Le nouveau leader, après la sortie de route de Latvala, est donc Loeb, déjà cinq fois vainqueur de ce rallye qui revient dans le circuit WRC après une éclipse de plusieurs années.  Malgré un mauvais choix de pneus dans la matinée, l'Alsacien a remporté trois spéciales sur quatre sur sa Citroën DS3. "C'était quatre spéciales très difficiles à gérer, parce que, dans chaque  boucle, la première était longue et sèche, alors que dans la deuxième il y  avait 10 km de neige", a raconté Loeb, cinq fois vainqueur en Principauté, à  son retour à Valence. "Ce matin, on a fait une erreur dans notre choix de pneus et on s'est  retrouvé dans des conditions vraiment délicates. Cet après-midi, c'était  l'inverse. Latvala est parti à la faute et on se retrouve avec une minute  d'avance. Une minute, c'est bien beau mais c'est vite perdu", a-t-il ajouté.

Au classement général provisoire, Sébastien Loeb dispose de plus d'une minute d'avance sur ses deux principaux poursuivants, l'Espagnol Daniel Sordo (1'04"2) et le Norvégien Petter Solberg (1'05"2).  "Ça reste un Monte-Carl, il reste quatre jours de course et c'est loin  d'être fini, avec des changements d'adhérence dans tous les virages. Il faut  rester concentré et j'espère juste que ce sera un peu moins piégeux jeudi", a  poursuivi l'octuple champion du monde.

Ogier placé

Sébastien Ogier, coéquipier de Loeb la saison dernière, a réalisé une performance intéressante sur sa Skoda, réputée moins puissante que les voitures de ses adversaires. Il pointe en quatrième place, à 2'21"1.   Vainqueur du Monte-Carlo en 2009 dans une Peugeot 207, au début de  l'intermède IRC, Ogier le Haut-Alpin a fait le spectacle et peut désormais  viser le podium de dimanche à Monaco, à condition que les dieux du rallye  continuent à lui être favorables. Deux autres Français se sont illustrés: le vétéran François Delecour, vainqueur de l'édition 1994 et qui à 49 ans occupe la septième place, mais aussi Pierre Campana, huitième. 

Jeudi encore, autour de Saint-Bonnet-le-Froid, il faudra bien choisir ses  pneus pour avoir une chance d'aller au bout des six spéciales de la 2e journée,  soit plus de 130 km chronométrés.

Classement provisoire après l'ES4:

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) 1 h 30:30.1
2. Dani Sordo-Carlos Del Barrio (ESP/Mini John Cooper Works) à 1:04.2
3. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS) 1:05.2
4. Evgueni Novikov-Denis Giraudet (RUS-FRA/Ford Fiesta RS) 2:26.5
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citroën DS3) 2:30.0
6. François Delecour-Dominique Savignoni (FRA/Ford Fiesta RS) 2:49.9
7. Pierre Campana-Sabrina de Castelli (FRA/Mini John Cooper Works) 4:09.7

Abandon:
Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS), sortie de route (ES4)
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Loeb 3 (ES1, ES3, ES4), Latvala 1 (ES2)

Mathieu Baratas