Sébastien Ogier à l'offensive au volant de sa Citroën
Sébastien Ogier à l'offensive au volant de sa Citroën | AFP - Mustafa Ciftci / ANADOLU AGENCY

Rallye de Turquie: Sébastien Ogier leader, les Citroën à la fête

Publié le , modifié le

Après l'abandon d'Ott Tänak (Toyota), le leader du championnat du monde, la route est grande ouverte pour les Citroën à l'issue de la 2e journée du rallye de Turquie. Le quintuple champion du monde s'est emparé de la tête de la course lors de la 12e spéciale, avec seulement 2 dixièmes de seconde d'avance sur son coéquipier Esapekka Lappi (Citroën), qui occupait la 1re place depuis la 3e spéciale. Andreas Mikkelsen (Hyundai), 3e, est relégué à 1'17. Dimanche, il reste trois spéciales, plus la power-stage finale.

"Ca a été une très bonne journée. On n'a rencontré aucun problème et on a eu un assez bon rythme, alors que dans le même temps, nos adversaires ont connu des soucis." Sébastien Ogier ne boudait pas son plaisir à l'arrivée de la dernière spéciale du jour, la 13e. Car s'il avait lâché 4"5 à son coéquipier Esapekka Lappi sur ce dernier acte, il avait réussi à conserver un petit souffle d'avance. Tout petit même, puisqu'il n'y avait plus que 2 dixièmes de seconde entre les deux pilotes Citroën. Parti ce matin avec près de 18 secondes de retard sur le Finlandais, et surtout moins d'une seconde d'avance sur son premier rival au championnat, Thierry Neuville (Hyundai), le pilote français réalise en effet le gros coup de la journée.

Car Ott Tänak, leader du championnat avec 40 points d'avance sur lui à l'aube de l'étape turque, a abandonné dans la matinée après avoir connu un problème sur sa Toyota lors d'une liaison. Et le Belge est, pour sa part, parti à la faute lors de la première spéciale du jour, au cours de laquelle Ogier a fait un excellent choix de pneumatiques pour, en 33km, obtenir un gain minimum de près de 17 secondes sur son premier poursuivant, Lappi. 

à voir aussi Rallye de Turquie: Tänak (Toyota) abandonne, Ogier (Citroën) idéalement placé Rallye de Turquie: Tänak (Toyota) abandonne, Ogier (Citroën) idéalement placé

Bref, cette journée le place sur la voie idéale pour remporter sa première victoire depuis le rallye du Mexique. En quête d'une 7e couronne consécutive, Sébastien Ogier pourrait donc faire de ce week-end un tremplin pour un nouvel espoir. Et Citroën pourrait réaliser un doublé, que la marque du Chevron n'a plus réalisé depuis le rallye d'Argentine 2015.

Classement samedi soir

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C3) à 3h20:12.0
2. Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN/Citroën C3) à 0.2
3. Andreas Mikkelsen-Anders Jaeger (NOR/Hyundai i20) 1:17.1
4. Teemu Suninen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta) 1:26.9
5. Dani Sordo-Carlos Del Barrio (ESP/Hyundai i20) 2:24.7
6. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Toyota Yaris) 3:14.4
7. Kris Meeke-Sebastian Marshall (GBR/Toyota Yaris) 3:29.5
8. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) 4:38.2
9. Pontus Tidemand-Ola Floene (SUE-NOR/Ford Fiesta) 6:55.8
10 Kajetan Kajetanowicz-Maciej Szczepaniak (POL/Ford Fiesta R5) 12:52.5 (1er catégorie WRC2)
...
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Neuville 3 (ES1 ex aequo, ES6, ES12), Lappi 3 (ES3, ES10, ES13), Mikkelsen 2 (ES1 ex aequo, ES9), Latvala 2 (ES2, ES4), Ogier 2 (ES8, ES11), Meeke 1 (ES5), Sordo 1 (ES7). 
Abandon: Ott Tänak-Martin Järveoja (EST/Toyota Yaris), problème mécanique.