Sébastien Ogier sur les routes turques au volant de sa Citroën
Sébastien Ogier sur les routes turques au volant de sa Citroën | AFP - Ozan KOSE

Rallye de Turquie: Sébastien Ogier (Citroën), vainqueur, relance le championnat

Publié le , modifié le

Leader du rallye de Turquie ce matin avec seulement 2 dixièmes de secondes d'avance sur Esapekka Lappi (Citroën), Sébastien Ogier (Citroën) a remporté l'épreuve et s'est relancé pour le titre. L'avance d'Ott Tänak (Toyota), le leader du championnat vainqueur de la power-stage, passe de 40 à 17 points sur le Français, qui passe 2e après ce week-end. Le sextuple champion du monde en titre a géré cette dernière journée pour finir avec 34 secondes d'avance sur le Finlandais Lappi pour le premier doublé de l'équipe Citroën depuis 2015. Andreas Mikkelsen (Hyundai) finit 3e à 1'04 du vainqueur.

40 points de retard et plus que quatre épreuves à disputer. Sébastien Ogier savait, en arrivant en Turquie, qu'il jouait l'une de ses dernières cartes pour rester dans la course d'une 7e couronne mondiale consécutive. Les malheurs des uns faisant le bonheur des autres, le problème mécanique d'Ott Tänak (Toyota) samedi et le retard pris par Thierry Neuville (Huyndai) lors de la 8e spéciale, ont fait les affaires du Français.

A son aise avec une Citroën enfin dans le coup sur un terrain qui appelle les erreurs, Ogier a réalisé le rallye presque parfait. En virant avec une très courte avant sur son coéquipier Esapekka Lappi pour deux dixièmes de secondes à l'issue de la journée de samedi, il s'était ouvert l'espace de la victoire. Et l'équipe du Chevron n'a pas poussé le Finlandais pour que la lutte se poursuive jusqu'au bout. A sa main, le sextuple champion du monde a géré la dernière journée. Mais il na pas pu empêcher Ott Tänak, resté dans la course pour viser la victoire dans la power-stage, de rafler les cinq points récompensant le vainqueur de cette ultime spéciale du rallye. Du coup, les deux hommes ne sont plus désormais séparés que par dix-sept points. Moins que la valeur d'une victoire (25) et il reste quatre rallyes d'ici la fin de la saison. Thierry Neuville, 8e en Turquie, abandonne sa deuxième place au championnat à Ogier.

C'est la première fois depuis le rallye d'Argentine en 2015 que Citroën réalise un doublé en WRC. Cela promet une fin de saison pleine de suspense.