Rallye de Suède : Evans et Toyota dominent cette première matinée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Elfyn Evans
Elfyn Evans au rallye de Suède, le 14 février 2020. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avant la dernière spéciale de la journée cet après-midi dans le rallye WRC de Suède (15h), le Britannique Elfyn Evans, sur Toyota, devance au classement son coéquipier Kalle Rovanperä. Quant à Sébastien Ogier, il est pour le moment 4e. Les quatre premières places sont occupées par l'écurie japonaise.

Un décor un peu plus hivernal que jeudi. Une très fine couche (qui a vite disparu) de neige recouvrant la glace était au rendez-vous des premières "vraies" spéciales de la journée. En effet, la première spéciale n'était pas chronométrée, sans doute en raison des conditions climatiques.

à voir aussi La première spéciale du rallye de Suède non chronométrée La première spéciale du rallye de Suède non chronométrée

Pour cette deuxième journée de course, c'est Elfyn Evans qui a pris la main à la fin des trois spéciales de la matinée. Le Britannique n'a cessé de conserver la première place et devance son coéquipier Kalle Rovanperä de 7''9. Sébatien Ogier est actuellement 4e à 16''4 du leader. Concernant le champion du monde en titre, Ott Tänak, longtemps au coude à coude avec Evans, pointe à la 3e place provisoire.

Toyota, tout en maîtrise

Lors des trois premières spéciales du jour, l'écurie japonaise a dominé les épreuves, hormis la deuxième spéciale, remportée par le champion du monde en titre Ott Tänak. Elfyn Evans, troisième lors du rallye de Monte Carlo a su montrer la voie à ses coéquipiers, Kalle Rovanperä (2e) et Sébastien Ogier (4e). "On est sorti légèrement après une note un peu trop optimiste, puis j'y suis allé prudemment pour m'assurer que tout fonctionnait bien. Sinon, ça a été" a souligné le Finlandais, deuxième du classement provisoire.

Les conditions de course ne sont pas optimales, comme l'atteste Tänak. "C'est compliqué car la glace se brise pas mal. Ce n'est pas facile mais globalement, le ressenti est assez bon dans la voiture" a indiqué l'Estonien. A seulement deux dixièmes d'Evans avant la dernière spéciale, Tänak a terminé la course à 8''5 du leader et est à présent 3e du classement général à 8''7.

Neuville et Latvala dans le dur

Vainqueur lors de la première étape de la saison WRC à Monte Carlo, Thierry Neuville, pointe seulement à la 6e du général à 22'' de la tête. Le Belge, coéquipier de Tänak, affirme lui aussi que les conditions de course étaient "assez difficiles" après les trois spéciales.

Même constat pour Jari-Matti Latvala, qui a en plus dû faire face à des soucis mécaniques. "On a un souci technique et le moteur coupe tout le temps, je ne sais pas ce que c'est. On va essayer d'atteindre le parc d'assistance mais notre rallye est foutu, on a perdu trop de temps", a pesté le Finlandais, en manque de réussite pour son retour en tant que pilote privé. Le quadruple vainqueur de ce rallye de Suède a terminé à 50"7 de Tänak lors de la deuxième spéciale après un demi-tête-à-queue, mais aussi plusieurs pertes de puissance.

La dernière spéciale de la journée aura lieu à 15h et sera à suivre en direct sur France tv sport.

à voir aussi WRC : Revivez la première journée du Rallye de Suède menée par Elfyn Evans WRC : Revivez la première journée du Rallye de Suède menée par Elfyn Evans
Paul Giffard paul_gfrd