Raïkkonen et Solberg sur une DS3

Publié le , modifié le

Objet de toutes les convoitises après la mise au garage de la bonne "vieille" C4, la DS3 a fait deux heureux. Pas Sébastien Loeb et Sébastien Ogier, certains de "toucher" la belle au sein du team Citroën officiel, mais Kimi Räikkönen et Petter Solberg, deux pilotes à gros budgets. 3e du dernier championnat, le Norvégien était une cible prioritaire pour Citroën Racing et son patron Olivier Quesnel. Le talent et les budgets, un bon "client".

Pour le champion du monde de F1 2007, le choix sportif est plus discutable tant le Finlandais a connu des heures difficiles en 2010. Avec la disparition du Junior Team, il manquait une structure à Räikkönen pour reprendre le volant. Suivant l'exemple de Solberg, il a créé Ice Racing 1 et disputera au moins une dizaine de rallyes avec une DS3 WRC préparée par Citroën Racing. "Nous lui avions fait une offre pour un programme de dix rallyes à titre privés, comme pour tous nos clients, car il n'y aura pas de Junior Team en 2011", expliquait-on, lundi, du côté du constructeur français.

Chez Ford, l'objectif était d'aligner dix nouvelles Fiesta WRC dès la Suède. En plus des trois officielles, pour les Finlandais Mikko Hirvonen, Jari-Matti Latvala et l'émirati Khalid Al-Qassimi, plusieurs autres sont engagées en Suède pour l'Anglais Matthew Wilson, le cascadeur américain Ken Block, le Néerlandais Dennis Kuipers, ou encore les Norvégiens Henning Solberg, frère de Petter, et Mads Ostberg.