La Citroën DS3 version 2013
La Citroën DS3 version 2013 | Gaël Robic

Quatre rallyes pour Loeb en 2013

Publié le , modifié le

Placé en semi-retraite volontaire, Sébastien Loeb va effectuer quatre rallyes WRC avec Citroën. Le nonuple champion du monde a révélé lors de la présentation du team à Abu Dhabi qu'il sera dès janvier au Monte-Carlo (17-20 janvier). Il enchaînera avec la Suède (8-10 février) avant un possible voyage en Argentine (3-5 mai). Suivra ensuite un long break jusqu'au rallye de France en Alsace (4-6 octobre). Il n'est pas exclu qu'un cinquième rallye s'ajoute au programme.

Loeb sera au Mans
Sébastien Loeb et les 24 Heures du Mans, ça devient sérieux. Deuxième de l'épreuve sur une Pescarolo en 2006, l'Alsacien avait fait son retour cette année mais uniquement lors de la journée test. En 2013, Loeb sera à nouveau dans la Sarthe. Pas dans une voiture mais sur le muret des stands à manager son équipe avec son associé Dominique Heinz. La participation de l'écurie est suspendue à une invitation de l'ACO pour les 24 Heures. Vu le niveau du Sébastien Loeb Racing, quatrième en ELMS cette année, et la notoriété de son patron, on imagine mal qu'il soit recalé. 

Loeb entre WRC, GT et WTCC

"Nous débuterons la saison au Monte-Carlo et nous serons également de la fête en Suède, car c’est un rallye que j’ai très envie de gagner à la régulière, a indiqué Sébastien Loeb qui continuera d'arborer le N.1 sur sa voiture. En outre je ne peux pas envisager de rater le Rallye de France." Pour le reste, c'est un peu plus flou même si une pige en Argentine semble se dessiner. Quant à un éventuel cinquième rallye, ça va dépendre du planning de l'Alsacien et, peut-être, sa position au championnat. Si un dixième titre s'offrait à lui, pourquoi ne le jouerai-t-il pas ? En pleine reconversion vers les circuits, Sébastien Loeb met également ses pions en place en dehors du WRC. Entre ses quelques manches avec Citroën, l'Alsacien sera toujours au volant mais en contrat d'apprentissage. A l'école des pilotes qui tournent en rond, Loeb fera ses classes en Mitjet 2 litres face à l'autre champion du monde alsacien Yvan Muller sur une ou plusieurs courses. Parallèlement à cela, Loeb continuera son déploiement en GT. Aperçu plusieurs fois en endurance avec notamment une deuxième place aux 24 Heures du Mans en 2006, le rallyeman a monté sa propre structure et fait courir des prototypes et des voitures de Grand Tourisme. Il va ainsi s'engager en GT World, le nouveau championnat du monde GT de la FIA, et en Porsche Supercup. Quant au WTCC, Loeb sera sollicité par Citroën pour entamer le développement d'une voiture avant de s'engager officiellement dès 2014. Cerise sur le gâteau, on verra peut-être l'Alsacien participer à un championnat du monde de rallycross. Des X Games sur toute la planète avec le soutien de Red Bull. Le projet est en cours...

Hirvonen à temps complet

Lors de la présentation du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team (un peu long comme appellation ?), la marque a confirmé la présence de trois voitures sur chacune des treize manches du calendrier. Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen seront alignés avec le N.2 sur toutes les épreuves du championnat. "Après une première saison avec Citroën, je me sens prêt pour ce nouveau défi, a déclare le Finlandais. "J’ai été quatre fois vice-Champion du Monde et la suite logique est de viser la première place !" De retour chez Citroën, l'Espagnol Dani Sordo (associé à Carlos del barrio) n'aura pas droit à un championnat complet mais sera présent sur onze manches. "C’est un immense plaisir de retrouver l’équipe, les premiers essais se sont très bien passés et je suis prêt à aider Citroën dans la conquête de nouveaux titres. Mon objectif personnel sera d’obtenir ma première victoire en WRC." Sordo revient sans esprit de revanche après son départ en 2010. Il avait quitté Citroën à cause d'une personne. Elle n'est plus là aujourd'hui... En revanche, le Belge Thierry Neuville est actuellement en stand-by. Citroën n'a pas renoncé à son grand espoir mais cherche des partenaires pour lui permettre de courir neuf rallyes. Yves Matton a jusqu'au 14 décembre, date limite des engagements, pour trouver un financement.

Voir la video