Philippe Bugalski
Philippe Bugalski | Maxppp

Philippe Bugalski est mort

Publié le , modifié le

L'ancien pilote français Philippe Bugalski s'est tué accidentellement en chutant d'un arbre dans sa propriété. Triple champion de France des rallyes, Bugalski qui était âgé de 49 ans restera le premier pilote à imposer une Citroën en championnat du monde des rallyes. Très apprécié dans le monde des rallyes, "Bug" avait remporté le rallye de Catalogne puis le Tour de Corse en 1999, ses deux seules victoires en WRC, terminant 7e du championnat pilotes.

Après avoir permis à Citroën de s'illustrer, Bugalski avait alors passé le témoin à Sébastien Loeb, tout en restant pilote d'essai pour la marque française. Bugalski  avait remporté 31 victoires en championnat de France de 1993 à 2000, au volant des Lancia, Renault et Citroën. Depuis peu, Bugalski avait repris la société Automéca, qui prépare des voitures de rallye. La date de ses obsèques n'a pas été communiquée.

"Je suis vraiment peiné par cette tragique nouvelle, a réagi Loeb, cité dans le communiqué de Citroën Racing. Bug était un homme au grand coeur, toujours disponible et proche des gens. Il va tous nous manquer." "Philippe aura grandement contribué à donner une impulsion décisive aux ambitions du sport automobile français", estime pour sa part la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, dans un autre communiqué.

Bugalski  était né le 12 juin 1963 à Busset, près de Vichy (Allier). Il était installé depuis longtemps dans la commune du Vaudoué, près de  Fontainebleau, où sa femme Béatrice élève des chevaux.

Romain Bonte