Sébastien Loeb (Citroën)
Sébastien Loeb (Citroën) | JOSEP LAGO / AFP

Ostberg en tête, Loeb en embuscade

Publié le , modifié le

Le Norvégien Mads Ostberg a pris ce vendredi la tête du rallye d'Espagne, où le Français Sébastien Loeb, d'ores et déjà assuré d'une neuvième couronne mondiale, pointe en deuxième position au terme de la première journée. Le pilote de l'écurie Ford compte 27,2 secondes d'avance sur la Citroën du Français, le Finlandais Jari-Matti Latvala pointe en troisième position, à 47"00 du leader. Le rallye, où Loeb s'était imposé l'an passé, s'achèvera dimanche en Catalogne.

Loeb admiratif

Le Norvégien Mads Ostberg (Ford Fiesta RS) a réalisé un sans faute prenant la tête du rallye dès l'ES3 en déjouant les nombreux pièges qui attendaient les concurrents au cours de cette première journée. "Faire ce qu'il a fait ce matin alors qu'il était chaussé en pneus durs, c'est très fort", a commenté Sébastien Loeb, champion du monde 2012, qui a limité les dégâts en terminant à 27 secondes du pilote Ford.

Loeb reconnaissait pour sa part avoir faire un "mauvais choix" en choisissant jeudi soir de partir de la 14e position vendredi matin. "Les prévisionnistes nous annonçaient de la pluie pour l'après-midi or, elles sont tombées dès le matin +pommadant+ la route", a-t-il dit. Dans ces conditions extrêmes, les mises hors course furent nombreuses dès les premiers kilomètres. Dans l'ES2, Petter Solberg (Ford) et Thierry Neuville (Citroën) partaient à la faute. "Une marche d'un aqueduc, invisible lors des reconnaissances, a été mise au jour par la pluie et j'ai cassé une roue", expliquait le jeune Belge qui repartira, comme le Norvégien, depuis le fond du classement samedi en rally2.

Dans l'ES3, l'Espagnol Dani Sordo sortait de la route alors qu'il était 6e et dans l'ES5, couverte de boue, l'Australien Atkinson, le Français Ogier et le Russe Novikov, tous les trois auteurs d'un beau début de rallye, voyaient leurs courses s'interrompre. "Mon principal objectif demeure d'être devant Jari-Matti Latvala", expliquait Ostberg qui lutte dans cette dernière manche de la saison avec le Finlandais pour la troisième place du classement général. S'il confirme ses bonnes performances, le Norvégien peut songer également à récupérer le volant de Loeb l'an prochain chez Citroën. En attendant, il devra subir ses assauts dans les deux prochaines journées, qui contrairement à ces six premières spéciales, seront disputées exclusivement sur asphalte. Une surface que connaît bien Loeb, vainqueur de ce rallye de manière ininterrompue depuis... 2005.

Classement général après la première étape

1. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 1 h 41:32.4
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) à 27.2
3. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 47.0
4. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3) 1:02.6
5. Ott Tänak-Kuldar Sikk (EST/Ford Fiesta RS) 1:10.8
6. Craig Breen-Paul Nagle (IRL/Ford Fiesta S2000) 6:00.9
(1er catégorie S-WRC)
7. Hans Weijs-Bjorn Degandt (NED-BEL/Citroën DS3) 6:08.5
8. Jarkko Nikara-Jarkko Kalliolepo (FIN/Mini Cooper) 8:20.0
9. Per-Gunnar Andersson-Emile Axelsson (SWE/Proton) 9:24.4
(2e catégorie S-WRC)
10. Evgeny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUT/Ford Fiesta RS) 10:59.5

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Latvala (ES1), Tanak (ES2), Ostberg (ES2), Loeb (ES3, ES5), Novikov (ES4), Hirvonen (ES6)