Sébastien Ogier
Sébastien Ogier dans sa Polo-WRC | AFP

Ogier se rapproche du titre

Publié le , modifié le

Tout va pour le mieux pour Sébastien Ogier qui se rapproche tranquillement de son premier titre mondial. Il a ainsi quasiment fait carton plein en remportant sept des huit spéciales de la matinée du rallye d'Australie. Le pilote Volkswagen devance Hirvonen de 20 secondes. Pour le Français, c'est surtout l'avantage pris sur son dauphin au Championnat, le Belge Thierry Neuville (3e à 38 secondes), qui est un motif de satisfaction.

Car si l'écart entre les deux hommes (virtuellement 85 points vendredi soir) devait ne plus changer au terme du rallye (et de la Power Stage), Ogier  serait titré dimanche. Prudent ou superstitieux, il ne voulait cependant pas y  penser. "Il reste deux longues journées et mon avantage sur Hirvonen n'est pas énorme, a expliqué Ogier. Quant à Neuville, il n'est pas très loin non plus". Le leader des Volkswagen arborait toutefois un large sourire au terme d'une  journée qu'il "redoutait comme la peste", dans la poussiéreuse et sombre forêt de la Nouvelle Galles du Sud.

"J'ai récolté les fruits de mon excellente qualification (2e jeudi). J'ai pu partir derrière la plupart des pilotes qui ont balayé la route pour moi. Sur  terre, avec toute cette poussière, c'est primordial. J'ai sans doute bénéficié de meilleures conditions que ceux qui me précédaient", souriait-il.

Neuville: "Je suis un peu perdu"

La matinée a été en revanche plus compliquée pour le pilote belge Thierry Neuville. "Je ne suis pas content, a réagi le pilote de la Ford Fiesta. C'est ma  première expérience en Australie et je ne m'attendais pas à ces conditions de course. Je suis un peu perdu, vraiment pas en confiance". 

Romain Bonte