Monte Carlo Sébastien Ogier (Polo)
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sur les routes du rallye de Monte Carlo | AFP - François Baudin

Ogier profite des sorties de Meeke et Latvala pour prendre le large

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier (Volkswagen) caracole en tête du rallye Monte-Carlo à l’issue de la 2e journée. Et pour cause : samedi, son coéquipier Jari-Matti Latvala et Kris Meeke (Citroën) ont abandonné. Le Britannique, seul pilote à résister au triple champion du monde depuis le départ jeudi soir, et encore auteur d'un meilleur temps en début d'après-midi dans l'ES11 (Lardier-Faye, 51 km), a été victime d'une casse de sa boîte de vitesses. Il s'est arrêté sur le parcours de liaison entre la fin de l'ES12 et l'aérodrome de Gap-Tallard, où il aurait dû changer ses pneus avant de partir dans l'ES13 (Sisteron-Thoard). La dernière spéciale du jour a été remportée par le Belge Thierry Neuville (Hyundai).

Peu de temps avant Meeke, un autre pilote de pointe, Jari-Matti Latvala  (VW), avait abandonné alors qu'il occupait la 3e place. Finlandais a tordu une roue dans l'ES11, remportée par Meeke, puis a  essayé de réparer au bord de la route, en vain.

Suite à ces deux coups de théâtre, Ogier compte près de deux minutes d'avance sur son autre coéquipier Andreas Mikkelsen, et 2’12 sur Neuville (Hyundai). Autant dire que le Français file tout droit vers la victoire avant les trois dernières spéciales de dimanche.

AFP