Sébastien Ogier Citroën Juinior Team 9/05/2010
Sébastien Ogier Citroën Juinior Team 9/05/2010 | AFP PHOTO/Brendon O'HAGAN

Ogier out, Loeb d'une courte tête

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier (Citroën C4), qui visait la deuxième place du championnat du monde des rallyes, est sorti de la route dans l'ES8, première épreuve spéciale de la 2e journée du rallye de Grande-Bretagne, perdant ainsi toute chance de monter sur le podium. A l'issue de la 2e journée, la bagarre en tête fait toujours rage entre Sébastien Loeb (Citroën C4) et Petter Solberg (Citroën C4), 2e à 4"8, Mikko Hirvonen (Ford) étant loin, à 1'28".

Ogier est sorti à 500 m de l'arrivée de la spéciale de Radnor (ES8, 14,78 km) et a probablement abîmé son arceau de sécurité, ce qui l'empêcherait de repartir dimanche pour la dernière journée. Il est ensuite resté longtemps dans la spéciale, près de sa C4, en attendant la dépanneuse. "Je suis arrivé trop vite dans un virage, et voilà. La voiture a fait un tonneau, au ralenti, et elle est restée coincée, impossible de repartir", a raconté Ogier, très déçu, sur WRC Rally Radio. "C'était glissant, je m'y attendais, je suis stupide", a-t-il ajouté. Le champion du monde Junior-WRC 2008 occupe la 2e place du championnat depuis sa victoire au Portugal fin mai, la première de sa carrière en WRC. Il était arrivé à Cardiff avec 11 points d'avance sur Latvala.

Retardé par une crevaison vendredi dans l'ES7, Jari-Matti Latvala (Ford Focus), 4e à midi, était le grand bénéficiaire de la sortie de route d'Ogier. Placé en embuscade, juste derrière son coéquipier Hirvonen, il n'avait plus qu'à sauvegarder ces 12 points synonyme de deuxième place du championnat... sauf si Solberg gagne dimanche.

Mano à mano Loeb-Solberg

Le pilote Suédois est actuellement deuxième à une roue du septuple champion du monde. "C'était mouvementé ce matin et au final on a toujours le même écart avec Petter. Il veut vraiment gagner, ça fait une belle bagarre. J'essaie d'attaquer fort, on est à la limite. Je n'ai pas envie de me mettre dehors à fond de six, mais on roule quand même bien libérés", a dit Loeb à Builth Wells, avant de faire réviser sa C4 couverte de boue dans le hangar d'un marché aux bestiaux.

Un tout-droit dans l'ES9, un tête-à-queue express dans l'ES11, sans trop de conséquences au classement général, Loeb n'a pas ménagé sa peine pour contenir les assauts de Solberg, auteur de deux temps scratch samedi matin (ES9, ES11) et d'un tête-à-queue lui aussi, dans l'ES11. Souvent placé cette saison (sept podiums) dans sa C4 privée, le champion du monde 2003 n'a plus gagné depuis 2005... au pays de Galles. C'était sa 13e victoire en WRC.

Classement après la 2e journée

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) 2 h 32:24.0
2. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën C4) à 4.8
3. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Focus) 1:28.0
4. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Focus) 1:36.6
5. Dani Sordo-Diego Vallejo (ESP/Citroën C4) 1:52.0
6. Henning Solberg-Stéphane Prévot (NOR-BEL/Ford Focus) 5:01.4
7. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus) 6:49.5
8. Kimi Räikkönen-Mikko Hirvonen (FIN/Citroën C4) 8:30.9
9. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Subaru Impreza) 11:02.3
10. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Skoda Fabia S2000) 11:04.4
...

Retardés:
Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4), sortie de route (ES8)
Ken Block-Alex Gelsomino (USA/Ford Focus), différentiel (ES12)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Loeb 9 (ES1, ES3, ES6, ES7, ES10, ES12, ES13, ES14, ES16), Latvala 3 (ES2, ES4, ES8), P. Solberg 3 (ES9, ES11, ES15), Ogier 1 (ES5)

AFP