Sébastien Ogier (Citroën)
Sébastien Ogier (Citroën) | AFP PHOTO THOMAS FREY GERMANY OUT

Ogier leader en Alsace à l'issue de la 2e journée

Publié le , modifié le

Au lendemain de l'abandon de son coéquipier et rival au championnat, Sébastien Loeb, Sébastien Ogier (Citroën) s'est emparé des commandes du rallye d'Alsace, au terme de la 2e journée. Il possède 9"5 d'avance sur l'Espagnol Dani Sordo (Mini Cooper) toujours aussi impressionnant sur l'asphalte et 51"9 sur Petter Solberg (Citroën), les seuls à rester sous la minute.

Sébastien Ogier (Citroën, DS3), a été le grand gagnant de la 2e journée du rallye d'Alsace, 11e manche du championnat du monde. Le Français a profité de l'abandon de Sébastien Loeb vendredi lors de la première journée pour prendre les commandes au volant sa Citroen DSD3. Derrière lui, Dani Sordo a impressionné au volant de sa Mini pour s'emparer de la deuxième place à 9"5 de la tête. Si le Norvégien Petter Solberg a tenu le choc sur sa Citroen privée, le reste de la concurrence, dont les Ford d'Hirvonen et Latvala, pointe à plus d'une minute.

"On n'est pas en mode +full attack+ parce qu'on sait que l'équipe compte sur nous pour marquer des gros points", a confié Ogier à midi au parc des expositions de Colmar, avant une assistance express de15 minutes. Sébastien Loeb ayant abandonné vendredi, et les deux Ford jouant placé, "on n'a pas de droit à l'erreur", a souligné Ogier, auteur quand même de deux temps scratch. Petter Solberg avait lui perdu tout espoir à la mi-journée à cause d'une crevaison. "Cela ressemblait à une lente crevaison. Nous sommes toujours sur le podium mais la victoire s’éloigne à présent, c’est très dur pour nous, a réagi le manager du Norvégien Ken Rees. Malgré cela, il reste encore une journée et demie et Petter fera tout pour remonter au classement."

Sébastien Ogier va devoir garder la tête froide dimanche, pour la dernière journée de compétition. En cas de succès, il pourrait décrocher 25 points et revenir provisoirement à 4 longueurs du septuple champion de France en attendant la dernière spéciale, qui pourrait lui rapporter trois points de bonus. Le titre de champion du monde redeviendrait d'actualité pour celui qui avait avoué au début de l'épreuve être prêt à appliquer les consignes d'équipe pour venir en aide à son leader, Loeb. Le coup du sort qu'à connu recordman de WRC vendredi (casse moteur), pourrait lui faire revoir son ambition à la hausse pour les deux dernières épreuves de l'année en Espagne et en Angleterre.

A noter que l'ES15 a été interrompue suite à l'accident de la Mini Cooper pilotée par Daniel Oliveira. Son copilote, Carlos Magalhaes, touché aux jambes, a été transporté à l'hopital par précaution.

Classement provisoire à la fin de la 2e journée (ES9 à ES17):

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën DS3) 2 h 42:24.3
2. Dani Sordo-Carlos del Barrio (ESP/Mini John Cooper Works) à 9.5
3. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3) 51.9
4. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 1:36.4
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) 3:11.0
6. Dennis Kuipers-Frédéric Miclotte (NED-BEL/Ford Fiesta RS) 5:59.3
7. Armindo Araujo-Miguel Ramalho (POR/Mini John Cooper Works) 6:08.8
8. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR-AUT/Ford Fiesta RS) 6:25.6
9. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 7:16.4
10. Pierre Campana-Sabrina de Castelli (FRA/Mini John Cooper Works) 7:44.2
...
Retardé:
Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Mini John Cooper Works), sortie de route
Abandons:
Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3), moteur cassé (ES3)
Kimi Räikkönen-Kaj Lindström (FIN/Citroën DS3), accrochage (avant ES3)
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Ogier 9 (ES2, ES3, ES5, ES9, ES11, ES13 ex-aequo, ES14, ES15, ES17), Sordo 3 (ES6 ex aequo, ES8, ES12), P. Solberg 4 (ES6 ex aequo, ES7, ES10, ES13 ex-aequo), Latvala 2 (ES4, ES16), Loeb 1 (ES1)