Ogier Volkswagen mexique cactus
Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R) mène la danse au Mexique | ANTONIO SANCHEZ / MEXSPORT

Ogier intouchable au Mexique

Publié le , modifié le

La victoire se dessine pour Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R) au rallye du Mexique, 3e manche du Championnat du monde des rallyes. Le double champion du monde continue son cavalier seul et s'est montré le plus rapide dans deux des trois premières spéciales du jour (ES11-ES13). Ogier devance dorénavant le Norvégien Mads Ostberg (Citroën DS3) de plus d'une minute. La matinée a été marquée par l'abandon de Jari-Matti Latvala au terme de la longue ES12 (41,86 km)

Le Finlandais, qui était deuxième du classement général provisoire à 12  secondes de son coéquipier français, est parti à la faute et a brisé sa  suspension arrière. Latvala, qui avait remporté deux spéciales vendredi  après-midi, a bouclé l'ES12 sans roue arrière gauche, et n'a pas été en mesure  de rejoindre le départ de l'ES13.  Avant la courte super-spéciale qui boucle le programme de la matinée (à  partir de 13h16, heure locale), Sébastien Ogier dispose donc d'une minute et  huit secondes de marge sur Ostberg.

"Pour le moment, c'est un rallye parfait,  on a très bien travaillé" a déclaré le double tenant du titre de l'étape  mexicaine, au micro de WRC Radio, au terme de l'ES12. "Le but était de ne pas  perdre trop de temps sur Jari-Matti ce matin, sur ces routes glissantes, avant  de pousser fort cet après-midi" avait-il ajouté, avant d'être tenu au courant  des ennuis rencontrés par son coéquipier de VW.

En 2013 et 2014, Ostberg avait été le rival le plus sérieux du Gapençais,  avant de devoir jeter l'éponge, chaque fois, le samedi matin. A l'aise sur les  hauteurs mexicaines, le Norvégien devance de moins de dix secondes au  classement provisoire son compatriote et coéquipier d'Ogier, Andreas Mikkelsen. Contraint de balayer les routes poussiéreuses vendredi, Ogier est précédé  ce samedi par le passage de six véhicules concernés par le Rallye2, dont  Thierry Neuville (Hyundai/i20), son concurrent le plus menaçant vendredi, avant  qu'une crevaison dans l'ES8, le fasse partir en tonneaux et percer son  radiateur.

    Classement général provisoire

    1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo-R) 2h.41.46.00
    2.Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Citroën DS3) à 1.08.20
    3. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Volkswagen Polo-R) à 1.17.90
    4. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/ M-Sport) à 1.49.80
    5.Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Citroën DS3) à 2.11.70
    6. Martin Prokop-Jan Tomanek (TCH/Ford Fiesta RS) à 3.07.90
    .../
   
    Retardés:
    Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/VW Polo-R) sortie de route (ES12)
    Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20), tonneau (ES8)
    Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (POL/Ford Fiesta RS), sortie de route (ES4)
    Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3), sortie de route (ES4)
    Ott Tanak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS), sortie de route (ES4)
   
    Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
    Ogier 6 (ES2, ES4, ES6, ES10, ES11, ES12), Neuville 2 (ES1, ES5), Latvala 2  (ES7, ES8), Meeke 1 (ES3), Ostberg 1 (ES9), Sordo 1 (ES13)

francetv sport @francetvsport

Rallye