Sébastien Ogier - Suède 2013
Sébastien Ogier, toujours dominateur après les huit spéciales de samedi | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

Ogier garde les rênes du rallye WRC de Suède devant Loeb au terme de la 2e journée

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier était toujours leader du rallye de Suède au soir de la deuxième journée. Le pilote Volkswagen possédait toujours 26,9 secondes d'avance sur Sébastien Loeb (Citroën). Le Norvégien Mads Ostberg (Ford) complète le podium provisoire.

La lutte des deux Sébastien continue. Les huit spéciales de la deuxième journée de compétition ont perpétué le mano à mano entre les deux Français. Si le cadet des deux, Ogier, a gardé l'avantage, son avance sur le nonuple champion du monde du WRC a légèrement fondu. Il ne possède plus désormais que 26,9 secondes d'avance sur le pilote Citroën, vainqueur du rallye enneigé en 2004. "Je suis content de ma journée, soulignait Ogier. Je suis fatigué car ce rallye est éprouvant. Entre chaque  spéciale, il faut changer les pneus, casser la glace sur la voiture et du  coup, on ne s'arrête pas vraiment. L'objectif était de  maintenir l'écart mais quand il s'agit de Loeb, ce n'est jamais facile. Il  n'abandonne jamais et il nous pousse".

Comme lors de la première épreuve au Monte Carlo, le leadership de la compétition se joue entre ces deux là. Ogier a remporté huit spéciales tandis que Loeb a signé quatre fois le meilleur chrono. Leur passe d'armes de dimanche s'annonce d'ores et déjà bouillante, malgré les -10° qu'affichait le mercure samedi après-midi. Si les positions en tête du rallye restaient identiques, ce serait le premier doublé français en terrers suédoises.

"C'est fort ce que fait Ogier

"C'est fort ce que fait Ogier ", a assuré le nonuple champion du monde. "Il  démontre qu'il mérite de gagner ce rallye. Vendredi, il était intouchable et  samedi on lui met la pression et il reste à fond sans faire de faute. Jusqu'à  présent, il a fait un rallye parfait". Distancé de 32 secondes vendredi soir, Loeb a grapillé un peu de son retard, mais trop peu pour envisager la gagne sans faute de son adversaire.

Mais Ogier le sait, son vrai rival ne s'appelle pas Sébastien Loeb. Semi-retraité en 2013, le recordman de victoires avec son coéquipier Daniel Elena ne participera qu'à quatre ou cinq épreuves cette saison. Le titre n'est pas envisageable pour lui. Les adversaires d'Ogier s'appellent plutôt Ostberg ou Latvala, tous les deux pilotes Ford et en embuscade à la 3e et 4e place. C'est d'abord vis-à-vis d'eux qu'il devra engranger le plus de points. La victoire sur Loeb, elle, ne serait que la cerise sur le gâteau. 

Classement général provisoire après l'ES16:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo R)  2 h 18:22.8
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA/Citroën DS3)  à   26.93
3. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 57.7
4. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/VW Polo R)   1:03.8
5. Evgeny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUS/Ford Fiesta RS)  1:43.5
6. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Ford Fiesta RS)  3:16.2
7. Juho Hanninen-Tomi Tuominen (FIN/Ford Fiesta RS)  4:10.5
8. Henning Solberg-Stefan Prevot (NOR-BEL/Ford Fiesta RS   5:16.17
9. Martin Prokop-Michel Ernst (CZE/Ford Fiesta RS) 7:56.1
10. Daniel Sordo-Carlos del Barrio (ESP/Citroën DS3) 8:31.9