Sébastien Ogier Citroën Juinior Team 9/05/2010
Sébastien Ogier Citroën Juinior Team 9/05/2010 | AFP PHOTO/Brendon O'HAGAN

Ogier est "traité à égalité" avec Loeb

Publié le , modifié le

Vainqueur dimanche du rallye de l'Acropole, 7e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), Sébastien Ogier (Citroën DS3) a mis les choses au point après l'arrivée et insisté sur son "égalité de traitement" avec Sébastien Loeb, garantie par contrat.

Qu'est-ce que ça fait de gagner en Grèce devant Loeb ?
"Ca fait du bien, on avait besoin de ces 28 points pour le championnat, on est encore bien derrière mais c'est la meilleure façon de remonter. Ca n'efface pas les déceptions, comme celle du rallye d'avant (ndlr: 3e en Argentine, après une petite erreur le dimanche, alors qu'il était en tête), mais ça fait du bien quand même. Mes nerfs n'ont pas lâché si souvent, et surtout pas en Argentine où on avait tellement d'avance qu'on n'était pas sous pression. Au Mexique (ndlr: abandon le dimanche), on était à l'attaque et certains expliquent ça par les nerfs, moi pas forcément. On reprend huit points (à Loeb), c'est déjà pas mal sur une course, et ça nous relance dans la course au titre, mais les 22 points de retard ne vont pas se ratrraper facilement".

Peut-on parler de course d'équipe chez Citroën Racing, avec deux pilotes rivaux qui ne se font pas de cadeaux ?
"C'est un super week-end aussi pour l'équipe, car on est bien en tête du championnat constructeurs (ndlr: carton plein avec 43 points). La voiture, malgré son jeune âge, a montré qu'elle était déjà très fiable et capable d'endurer tout un rallye aussi difficile que la Grèce sur un gros rythme. On ne peut que féliciter l'équipe qui a fait du bon boulot derrière nous. Elle fait tout pour nous donner les mêmes chances de gagner et c'est tout à son honneur. Ils nous font confiance et pour l'instant on leur rend plutôt bien, mis à part quelques petites erreurs que j'ai faites moi. Il faut continuer comme ça et ne pas se relâcher".

Que répondez-vous aux déclarations de Loeb samedi soir pour qui l'équipe Citroën vous avait avantagé ?
 "Quand j'ai prolongé mon contrat avec Citroën fin 2010, j'avais une autre opportunité (ndlr: Ford) qui me permettait d'avoir aussi une voiture au top, avec des possibilités de gagner. J'avais envie de rester chez Citroën mais l'égalité de traitement avec Loeb était forcément une des conditions. Quand on sait qu'on va se battre contre Sébastien Loeb, c'est déjà très difficile, et si en plus il est avantagé, c'est mission impossible. L'équipe n'a fait que respecter ce que justement on lui avait demandé de faire".

Voir la video

AFP