Sébastien Ogier (Volkswagen)
Sébastien Ogier (Volkswagen) | ALEXANDRE GUILLAUMOT / DPPI MEDIA

Ogier en tête sur le Rallye de Suède

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier (VW Polo-R) a terminé en tête du Rallye de Suède vendredi après les six spéciales de la premières journée. Il devance le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20) et le Norvégien Mads Ostberg (Ford Fiesta RS). Sur un parcours de neige moins dur qu'on ne le pensait en raison de la douceur du climat, le Français a creusé quelques écarts, en profitant en outre des problèmes techniques de lataval et Neuville.

Ogier, le plus rapide à chaque fois dans la matinée, a dû laisser  l'avantage dans l'après-midi au Britannique Kris Meeke (Citroën DS3) et au surprenant néo-zélandais Hayden Paddon (Hyundai i30) qui ont chacun enlevé une spéciale. Ogier sait en tout cas qu'il faudra compter cette saison sur les Hyundai, puis Paddon a réussi de belles choses se substituant à Thierry Neuville pas en réussite.

Mikkelsen et Meeke retardés

A la mi-journée, Ogier avait pris 24 sec 2 à son coéquipier Andreas Mikkelsen et 28 sec 7 au Britannique Kris Meeke (Citroën). Mais dans l'ES7, le  Norvégien perdait l'adhérence de sa Polo avant de heurter une souche puis de caler! Son retard sur Ogier doublait alors et il perdait tout espoir de victoire. De son côté, Meeke faisait étalage de son talent en s'offrant le temps scratch de l'ES7. Mais l'espoir de le voir se frotter à Ogier devait rapidement s'estomper. Dans l'ES8, le Britannique échouait sa DS3 contre une pierre à moitié découverte.    Alors que deux des trois leaders étaient en perdition et que la neige commençait enfin à tomber sur les massifs norvégiens parcourus en cette première journée, Hayden Paddon, parti de la 9e position, faisait un festival. Au volant de la Hyundai i20, modèle 2016, pour la première fois en course,  Paddon a gagné les deux dernières spéciales (ES8, ES9) du jour et a terminé  deuxième de l'ES7.Sur ces terres enneigées, Mads Ostberg a confirmé son récent succès au  rallye Finnskog. Timide le matin, il a terminé dans le top 5 tout l'après-midi  pour monter sur le podium le soir. 

Ce changement de poursuivants a évidemment été à l'avantage d'Ogier qui se  sort bien de deux incidents de course: une sortie de route  terminée dans un  arbre (ES4) après avoir traversé une énorme flaque d'eau et une intersection  ratée (ES8). Le Français demeure, malgré tout, leader alors que deux autres de ses  principaux adversaires ont souffert de l'absence d'assistance technique

Classement après le première journée 

    1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 1h:03:10.6
    2. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) à 26.9
    3. Mads Ostberg-Ola Floene (NOR/Ford Fiesta RS) 33.7
    4. Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) 34.8
    5. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) 38.2
    6. Andreas Mikkelsen-Anders Jaeger Synnevag (NOR/VW Polo-R) à 42.0
    7. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR/Ford Fiesta) 1:36.9
    8. Craig Breen-Scott Martin (IRL-GBR/Citroën DS3) 1:38.7
    9. Eric Camili-Nicolas Klinger (FRA/Ford Fiesta RS) 2:43.5
    10. Yazeed Al Rajhi- Michael Orr (KSA-IRL/Ford Fiesta RS) 5:02.8
    11. Khalid Al Qassimi-Chris Patterson (EAU/Citroën DS3) 5:23.7
    12. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) 6:20.3

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Ogier 3 (ES2, ES3, ES4, Meeke  1 (ES7), Paddon 2 (ES8, ES9)
Pilotes retardés: Latvala (ES3), problème de transmission. Suspension  cassée (ES9) Repartira samedi en rally2 -  Neuville (ES4) problème de transmission -  Meeke (ES8) immobilisé après avoir heurté une pierre
 

Christian Grégoire