Sébastien Ogier
Sébastien Ogier | AFP

Ogier débute la saison en fanfare

Publié le , modifié le

Le Français Sébastien Ogier (VW Polo-R), champion du monde en titre, a remporté samedi soir le 82e Rallye Monte-Carlo, 1ère manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), devant son compatriote Bryan Bouffier (Ford Fiesta RS) et le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3).

Champion du monde en titre, Sébastien Ogier a déjà marqué son territoire pour la saison 2014. Premier rallye et première victoire, malgré un début de course emprunté en raison d'un mauvais choix de pneus lors de la première journée. C'est la deuxième victoire d'Ogier en Principauté mais la première dans le cadre  du WRC. En 2009, le jeune Ogier n'était encore qu'un espoir quand il avait  gagné le Monte-Carlo, au volant d'une Peugeot 207, dans le cadre du Challenge  intercontinental des rallyes (IRC), moins coté que le Mondial WRC.

En tête depuis vendredi, suite à un tête-à-queue de Bouffier dans l'ES9, la  plus longue épreuve spéciale du rallye, Ogier n'a plus été inquiété depuis. Il  a tout de suite tué ce qui restait de suspense, samedi après-midi, en signant  les deux premiers temps scratch de la 3e et dernière journée (ES12, ES13),  "sans prendre de risques", selon lui, ce qui a porté son avance à plus d'une  minute sur Bouffier. Alors que les Alpes-Maritimes étaient en alerte orange et que des trombes  d'eau continuaient à s'abattre sur l'arrière-pays niçois, un concurrent  slovaque, Jan Melicharek (Ford Fiesta RS), a provoqué l'annulation de l'ES14,  et donc le deuxième passage dans le fameux col de Turini.

Il ne restait plus que l'ES15 à disputer, entre Sospel et Breil-sur-Roya, et c'est un autre pilote VW qui en est sorti vainqueur, le Finlandais Jari-Matti Latvala, avec trois points de bonus en plus des points de sa 5e  place, à six minutes d'Ogier. Auteur d'une course quasi-parfaite pour son premier Monte-Carlo dans une DS3 officielle, le Britannique Kris Meeke a complété le podium et entamé de belle manière la première saison de  l'après-Loeb en WRC, dans l'équipe Citroën Racing qui a permis au champion  alsacien de s'imposer sept fois en Principauté.

Classement final:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo-R) 3 h 55:14.4
2. Bryan Bouffier-Xavier Panseri (FRA/Ford Fiesta RS) à 1:18.9
3. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) à 1:54.3
4. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Citroën DS3) à 3:53.9
5. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R) à 6:08.3
6. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 8:37.4
7. Andreas Mikkelsen-Mikko Markkula (NOR-FIN/Volkswagen Polo-R) à 11:42.3
8. Jan Melicharek-Erik Melicharek (SVK/Ford Fiesta RS) à 21:56.2
    ...
    Résultat de la Power Stage (ES15):
    1. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R) 3 points
    2. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo-R) 2 points
    3. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) 1 point
   
    Principaux abandons: Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20),  sortie de route (ES1); François Delecour-Dominique Savignoni (FRA/Ford Fiesta  RS), accélérateur cassé (ES1); Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20),  problème électrique (après ES4); Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (POL/Ford  Fiesta RS), sortie de route (ES9); Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford  Fiesta RS), problème électrique (avant ES15)
    Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Ogier 7 (ES5 à ES7, ES9, ES10,  ES12, ES13), Kubica 2 (ES1, ES2), Bouffier 2 (ES3, ES8), Latvala 3 (ES4, ES11,  ES15)
    Note: l'ES14 a été neutralisée (annulée) suite à une sortie de route.

AFP