Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R)
Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R) | DIEGO LIMA / AFP

Ogier abandonne au rallye de l'Acropole

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R), leader du championnat du monde et logique grand favori du rallye de l'Acropole en Grèce, a dû se retirer de la course après un problème technique survenu dans la première spéciale. Meilleur temps de la spéciale qualificative, vendredi matin, Ogier avait choisi de partir 11e et dernier des pilotes prioritaires, pour ne pas avoir à balayer la piste dans les deux premières spéciales, vendredi. Il s'est arrêté dans l'ES1, longue de 47,7 km, en raison d'un problème encore non-identifié.

Le Français s'était déjà arrêté une première fois, en début de spéciale,  puis a réussi à repartir et s'est arrêté définitivement, aux alentours du 26e  km, pour une raison encore inconnue, selon François-Xavier Demaison, le directeur technique de VW Motorsport en rallye. Deux autres pilotes de pointe ont perdu beaucoup de temps dans cette spéciale: le Norvégien Mads Ostberg (Ford Fiesta) a terminé la spéciale avec  trois minutes de retard sur Novikov, et une roue arrachée, alors que le Finlandais Mikko Hirvonen (Citroën DS3), vainqueur en Grèce en 2009, a perdu près de six minutes en raison d'un problème de direction assistée.

A noter que Sébastien Ogier pourra repartir samedi matin, pour les 150 kilomètres de spéciales de la deuxième journée mais avec plusieurs minutes de pénalité.

Novikov en profite

Le Russe Evgueny Novikov (Ford  Fiesta RS), 22 ans, menait le rallye de l'Acropole, vendredi soir à Loutraki,  avec 30 secondes d'avance sur l'Espagnol Dani Sordo (Citroën DS3), 2e, et 39 secondes d'avance sur le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R), 3e. L'autre vedette du jour a été le Polonais Robert Kubica, leader provisoire  de la catégorie WRC-2 et déjà dans le Top 10 du classement général sur une surface, la terre, qu'il n'a découverte que récemment, au Portugal, et brièvement, pendant la première journée du rallye, avant d'abandonner. Ex-grand espoir de la F1, avant un grave accident en février 2011 dans un petit rallye italien, Kubica aura huit spéciales samedi, et encore quatre dimanche, sur les bords du golfe de Corinthe, pour continuer son apprentissage à bord de sa petite DS3 RRC, moins puissante que celles de Sordo et Hirvonen.

Quant à Novikov, aussi jeune qu'expérimenté, il devra encore résister  pendant deux jours aux pilotes Citroën et VW lancés à sa poursuite, en évitant  les nombreux pièges des pistes grecques, pour espérer sauver dimanche l'honneur de Ford. Le constructeur américain n'a plus gagné en WRC depuis la victoire de  Latvala au pays de Galles, en septembre 2012.

Classement provisoire après la 1re journée:

1. Evgeny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUT/Ford Fiesta RS) 50:59.3
2. Dani Sordo-Carlos Del Barrio (ESP/Citroën DS3) à 30.3
3. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/VW Polo-R) 39.1
4. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Ford Fiesta RS) 51.1
5. Andreas Mikkelsen-Mikko Markkula (NOR-FIN/VW Polo-R) 1:14.6
6. Nasser Al-Attiyah-Giovanni Bernacchini (QAT-ITA/Ford Fiesta RS) 1:32.9
7. Martin Prokop-Michal Ernst (CZE/Ford Fiesta RS) 2:34.3
8. Khalid Al-Qassimi-Scott Martin (EUA-GBR/Citroën DS3) 3:22.4
9. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 3:30.1
10. Robert Kubica-Maciel Baran (POL/Citroën DS3) 4:17.3
(1er catégorie WRC-2)
 ...
   
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Novikov 2 (ES1, ES2)
   
Retardés:
Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R), pression d'essence (ES1)
Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citroën DS3), direction assistée (ES1)