Thierry Neuville (Hyundai)
Thierry Neuville (Hyundai) | THOMAS FREY / DPA / AFP

Neuville prend les commandes en Suède

Publié le , modifié le

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai i20) a pris la tête du Rallye de Suède samedi au terme de la 3e et avant-dernière journée, signant le meilleur temps de la dernière spéciale pour devancer au classement provisoire le Norvégien Andreas Mikkelsen d'une seconde et le Français Sébastien Ogier de neuf secondes. Quatrième, le Norvégien Mads Ostberg pointe à 53 secondes de la tête.

Mikkelsen, qui avait pris les commandes la veille profitant  des sorties de route d'Ogier et de Jari-Matti Latvala, a baissé d'un cran dans la dernière spéciale de samedi, remportée spectaculairement par Neuville."C'est certainement l'une des meilleures spéciales de ma carrière, s'est réjoui le Belge de Hyundai. Je me sentais très bien dans la voiture. J'ai pris un plaisir immense".

Ogier un peu agacé...

Chez Volkswagen, Ogier semblait quelque peu dépité.Seulement quatrième samedi matin après une sortie de route qui lui avait coûté près d'une minute vendredi, le double champion du monde a effectué une remontée fulgurante lors des quatre premières spéciales, signant trois meilleurs temps pour revenir à moins de deux secondes de Mikkelsen. Mais pour le leader du championnat, les choses se sont ensuite compliquées en raison d'un redoux des températures et surtout de son statut de premier  pilote. Pénalisé par cette position d'ouvreur, Ogier a été perturbé par les sillons creusés par les concurrents du rallye historique qui avait précédé le WRC."Les lignes tracées sur la routes ne correspondent pas du tout à ma voiture. Je manque d'adhérence. C'est affreux. C'est une honte de passer après ce rallye  historique".

Quoi qu'il en soit, Neuville a su déjouer les pièges et relancer le suspense dans un rallye très disputé, où les trois premiers se tiennent en dix secondes; les trois spéciales de dimanche (46 km chronométrés) s'annoncent chaude sur la neige suédoise. 

Christian Grégoire