Thierry Neuville
Thierry Neuville | AFP - GIUSEPPE CACACE

Neuville préfère Hyundai à Citroën

Publié le , modifié le

Arrivé à maturité en WRC, Thierry Neuville avait presque l'embarras du choix quant à son avenir. Hormis Volkswagen qui est complet avec Ogier et Latvala, toutes les écuries lui faisaient les yeux doux. Le Belge a porté son regard vers les Coréens de Hyundai qui revient de manière officielle en rallye la saison prochaine. Selon l'hebdomadaire AutoHebdo, Neuville aurait signé un contrat de trois ans.

Après avoir fait les beaux jours de M-Sport (Ford) et Qatar WRT (Citroën). Thierry Neuville a choisi l'option du constructeur Hyundai Motorsport. Sentant le vent tourner chez le Citroën de l'après-Loeb, le Belge, auteur de cinq podiums d'affilée entre le Rallye de l'Acropole et l'Australie, s'attribue plus de chances de réussir chez les Coréens que chez les Français, surtout avec un contrat longue durée de trois ans. Cette signature "représente un  engagement sérieux des deux parties pour construire un succès à long terme dans  le WRC", précise Hyundai Motorsport, basé à Alzenau (Allemagne) et dirigé par  le Français Michel Nandan (ex-Peugeot Sport), dans son communiqué.

"Thierry fait une saison 2013 fantastique et montre qu'il est l'un des  jeunes pilotes les plus excitants du WRC, ajoute Nandan. Sa pointe de vitesse,  son talent de pilote et son approche dynamique du rallye en font le pilote de  pointe idéal pour Hyundai". Essayeur de la i20 WRC, Neuville a été convaincu par le potentiel de sa future machine. "Hyundai est le choix idéal pour moi, car c'est une équipe d'usine jeune et  ambitieuse, qui a des objectifs à long terme, a expliqué le pilote belge qui a  déjà participé à 32 rallyes de Championnat du monde. J'espère que mes deux  années d'expérience en WRC profiteront à l'équipe." Du côté de Hyundai, il reste un 2e baquet à pouvoir. Le nom du Français Bryan Bouffier revient avec insistance même s'il n'a pas l'expérience d'un Atkinson ou d'un Hänninen.