Sébastien Loeb (Citroën Racing)
Sébastien Loeb (Citroën Racing) | DR

Loeb: "Tout peut arriver"

Publié le , modifié le

Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3), en quête d'un 8e titre mondial consécutif, allait débuter jeudi le rallye de Grande-Bretagne, 13e et dernière manche de la saison, avec le sentiment que "tout peut arriver", a-t-il affirmé en conférence de presse.

Comment abordez-vous ce rallye que vous n'avez pas forcément besoin de remporter ?
"Je me sens bien. Je sais que c'est un rallye très important, qu'on joue le championnat ici et qu'il y aura un peu plus de pression que d'habitude. Il va y avoir une belle bagarre et je vais faire de mon mieux pour remporter le titre. Le principal pour moi, c'est de ne pas laisser Mikko marquer neuf points de plus que moi (ndlr: Loeb a 8 points d'avance au classement et serait titré en cas d'égalité de points, au bénéfice du nombre de victoires, 5-2 ou 5-3 si Hirvonen gagne). Je vais essayer d'aller aussi vite que lui, voire plus vite, car je sais que s'il gagne et que je termine deuxième, tout se jouera dans la Power Stage (ndlr: l'ES23, qui donne des points de bonus). Je sais que je vais devoir attaquer, il va falloir que je trouve le bon rythme et que je me sente confiant. En général, je me sens bien ici et j'obtiens de bons résultats (ndlr: 3 victoires d'affilée depuis 2008)".

Que représenterait un 8e titre pour vous ?
"Beaucoup plus que d'habitude, car je serais le seul pilote sacré huit fois en sport automobile (ndlr: Michael Schumacher en est à sept, en F1), mais ce n'est pas ma source principale de motivation. Le plus important pour moi, c'est que je me fais plaisir en faisant du rallye. J'aime piloter, me bagarrer dans un rallye, c'est ça ma motivation principale. On a fait de bons essais, ça nous a permis de retrouver de bonnes sensations sur cette surface, puis on a fait de bonnes reconnaissances, on est bien préparés et ça va commencer. Il y a quatre jours de rallye à disputer, tout peut arriver".

Que pensez-vous des nouvelles spéciales de cette édition 2011 ?
"A part la toute première, qui est complètement différente, sur asphalte, toutes les autres ressemblent à des spéciales galloises. Peut-être un peu plus rapides que les spéciales qu'on connaît déjà, mais ce sont de bonnes spéciales, pas de problème. Nous avions de bonnes conditions pendant les reconnaissances, mais je ne sais pas ce qui va se passer s'il pleut, et à quel point le niveau d'adhérence sera différent. Ce n'est pas facile de s'en rendre compte pendant les reconnaissances, alors peut-être que ce sera la grosse surprise de ce rallye".

AFP