Loeb Citroën Allemagne 2010
Sébastien Loeb (Citroën C4) sur les routes du rallye d'Allemagne | DR

Loeb-Sordo, un duo d'enfer

Publié le , modifié le

Auteur de quatre temps scratch sur six, Sébastien Loeb (Citroën C4) occupe logiquement la tête du rallye d'Allemagne après la première journée. Normal, l'Alsacien reste sur sept succès de rang sur l'asphalte germanique et semble intouchable. Seul l'Espagnol Dani Sordo, solide 2e à 9"5, lui résiste encore. Derrière, on navigue déjà au-delà de la minute pour le trio Latvala - Ogier - Hirvonen.

Le soleil n'avait pas encore percé le plafond nuageux de la région de Trèves que Loeb perçait la cuirasse de ses adversaires. Un à un, ils craquaient devant le rythme infernal imposé par l'Alsacien, comme chez lui en Allemagne. "J'ai dû attaquer fort, car mon équipier poussait fort lui aussi", a justifié le sextuple champion du monde, auteur des trois scratches de la matinée. Trois meilleurs temps mais seulement huit secondes d'avance sur Sordo, le duel tenait toutes ses promesses. Sous pression, l'Espagnol faisait presque jeu égal avec son maître jusqu'au camp de base de Citroën. "Je ne suis pas surpris, car je ne m'attendais pas à perdre du temps,mais je suis content d'être si près de Seb, a-t-il partagé. C'estun rallye très difficile, il faut rester concentré parce qu'on enchaînedes portions rapides avec des gros freinages et des épingles trèslentes", a ajouté l'Espagnol. Au final, il ne rendait que 9"5 à Loeb et conservait toutes ses chances de victoire.

Qui payait les pots cassés de cette attaque à outrance ? Les Ford et Ogier. 3e et 5e, Latvala et Hirvonen devront à nouveau ronger leur frein en attendant la prochaine épreuve du championnat du monde (au Japon mi-septembre). Plus à l'aise sur terre que sur goudron, Ogier limitait la casse avec une 4e place à l'arrivée. "J'ai calé une fois dans l'ES2 et deux fois dans l'ES3, donc ça m'a un peu déconcentré", a fait part Ogier, dépité par ces soucis électroniques. Chez les autres prétendant au podium, on a aussi joué de malchance. Le Norvégien Petter Solberg a été victime d'une crevaison lente sur sa C4 privée, dès l'ES1, et perdu plus de deux minutes à hésiter, puis à changer de roue. Le Belge François Duval (Ford Focus) a fait à peine mieux, pour son retour en WRC après un an et demi d'absence. "J'aurais  mieux fait de rester chez moi", a même dit l'ex-pilote d'usine. Quand Loeb s'énerve, c'est difficile de rester au contact...

Classement du rallye d'Allemagne

après la première journée

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) 1 h 18:52.5
2. Dani Sordo-Diego Vallejo (ESP/Citroën C4) à 9.5
3. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Ford Focus) 1:04.7
4. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4) 1:10.9
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Focus) 1:14.5
6. François Duval-Denis Giraudet (BEL-FRA/Ford Focus) 3:10.4
7. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus) 3:15.1
8. Kimi Raikkönen-Kaj Lindström (FIN/Citroën C4) 3:22.8
9. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën C4) 4:47.7
10. Ken Block-Alex Gelsomino (USA/Ford Focus) 5:42.3
...
12. Martin Prokop-Jan Tomanek (CZE/Ford Fiesta S2000) 6:23.7
(1er catégorie S-WRC)
19. Hans Weijs Jr-Bjorn Degandt (NED-BEL/Citroën C2) 8:44.2
(1er catégorie Junior-WRC)
20. Armindo Araujo-Miguel Ramalho (POR/Mitsubishi Lancer) 9:23.5
(1er catégorie Production-WRC)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Loeb 4 (ES1 à ES3, ES5), P. Solberg 1 (ES4), Sordo 1 (ES6)