Sébastien Loeb
Sébastien Loeb à l'attaque avec la DS3 | DR

Loeb s'accroche à son leadership

Publié le , modifié le

Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3) a conservé pour quelques secondes la tête du rallye de l'Acropole devant le Norvégien Petter Solberg (Ford), qui entrevoit la possibilité de mettre fin à une longue disette en WRC après les déboires samedi de son coéquipier finlandais Jari-Matti Latvala.

Une journée intense sur les pistes de l'Acropole. Loeb , qui mène la course depuis l'ES4, devance désormais Solberg, vainqueur ici en 2005, et son coéquipier chez Citröen, le Finlandais  Mikko Hirvonen de plus d'une minute et cinquante secondes. Le Finlandais  Jari-Matti Latvala (Ford), retardé dans l'après-midi par une crevaison suivie   de problèmes de frein est rélégué à la 4e place à près de 4 minutes et 45  secondes.

Le Norvégien, champion du monde 2003, n'a plus gagné de grand rallye depuis  2005. "Demain je veux rattraper Loeb", a lancé le pilote Ford, engagé pour un  an comme N.2 mais qui, grâce à ses bons résultats, est sur le point de devenir  le N.1 de l'équipe officielle. Hésitant dans la matinée alors que Loeb et Latvala remportaient chacun deux  spéciales, Solberg a fait un festival dans la deuxième boucle signant trois  scratches sur quatre.  "Je veux me battre pour le Championnat", a-t-il prévenu alors qu'il occupe  la deuxième place du classement mondial à 18 points de Loeb.

"Au maximum"

Le Français, qui possédait vendredi soir 6 secondes et demi d'avance sur  Latvala a porté son crédit à 10 secondes samedi mais sur ... Solberg. Dans  l'ES14, Latvala était victime d'une crevaison après une touchette et décidait  de poursuivre sa route jusqu'à l'arrivée. A trois km du but, il devait  s'arrêter alors que sa roue arrière droite était en train de se désagréger et  perdait plus de trois minutes et le rallye. "J'ai jusqu'à présent été plus rapide sur ce rallye que Solberg mais on a  connu une fin de journée difficile", a expliqué Loeb. "On a eu beaucoup de  pluie dans les deux dernières spéciales et on était en pneus durs... Il a fallu  attaquer car Solberg remonte", a-t-il ajouté.

"Dans l'ES15 on se fait piéger, car alors que Petter était déjà dans la  spéciale, il se met à pleuvoir au moment de notre départ. On a perdu 6 secondes  mais j'espère que les conditions seront meilleures demain (dimanche)", a lancé  Loeb. "On va au maximum avec Jari-Matti, et en certains endroits on a même été  au-delà", déclarait-il après l'ES13. Dimanche, il restera 65,55 km chronométrés répartis sur cinq spéciales  avant de rejoindre le podium final devant le casino de Loutraki.

Classement général provisoire après l'ES17

1. Sébastien Loeb -Daniel Elena (FRA-MON/Citröen DS3) 3h56:13.0
2. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS) à 10.2
3. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3) 1:51.9
4. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 4:44.6
5. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SUE/Ford Fiesta RS) 7:39.7
6. Martin Prokop-Zdenek Hruza (CZE/Ford Fiesta RS) 8:08.6
7. Thierry Neuville-Nicolas Gisoul (BEL/Citröen DS3) 10:39.4
8. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Skoda Fabia S2000) 12:17.9
(1er catégorie S-WRC
9. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Skoda Fabia S2000) 22:08.6
(2e S-WRC)
10. Nasser Al Attiyah-Giovanni Bernacchini (QAT-ITA/Citröen DS3) 22:12.9
...
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Latvala 7 (ES1, ES2, ES3, ES7, ES9, ES11, ES12); P. Solberg 5 (ES4, ES8, ES15, ES16, ES17); Hirvonen 1 (ES5); Loeb 4 (ES6, ES10, ES13, ES14).

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Rallye