La DS3 WRC au garage
La DS3 WRC au garage | FREDERICK FLORIN / AFP

Loeb perd très gros

Publié le , modifié le

Journée noire pour Sébastien Loeb (Citroën DS3 WRC). L'Alsacien ne repartira pas dans ce rallye de France Alsace. Le septuple champion du monde s'est au km27 de la 3e spéciale à cause d'un problème de pression d'huile sur un moteur neuf. Le coup est rude pour Loeb qui risque de voir Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) passer devant au championnat et son coéquipier Sébastien Ogier revenir sur ses talons. La guerre des trois rallyemen aura bien lieu !

Mais qu'arrive-t-il à Sébastien Loeb ? Depuis sa mise au point avec ses patrons et la reconduction de son contrat, le sort s'acharne. Battu sur crevaison au rallye d'Allemagne, Loeb s'en était sorti avec une 2e place qui mettait fin à huit succès de rang à Trèves. En Australie, l'Alsacien était parti à la faute mais avait réussi à accrocher quatre petits points. Cette fois, il n'y aura pas de consolation avec un zéro pointé qui pourrait coûter cher dans la course au titre. Citroën a bien rapatrié la voiture à Strasbourg pour tenter une réparation. Mais Loeb ne pourra repartir en Super Rallye samedi car la panne est trop importante. Et comme on ne peut pas changer un moteur... "Ca s'annonçait plutôt bien, il faisait beau, les routes étaient sèches, j'étais en tête, et ça se termine plutôt mal", a indiqué Loeb, victime d'une casse moteur pour la première fois depuis 2004.

La seule bonne nouvelle de la journée pour Citroën, c'est donc les sorties de Hirvonen et Latvala dans l'ES3. "Je suis sorti quelques kilomètres après le départ, je n’ai pas eu de crevaison mais plein de boue dans la jante qui me donnait d’horribles vibrations dans la direction, c’est vraiment stupide", a expliqué Hirvonen, 6e au terme de la 4e spéciale du jour. Le podium est à plus de 50" mais vu l'hécatombe, celui qui ira au bout empochera de gros points. La position favorable de Ford n'a pas duré longtemps car après Hirvonen, Jari-Matti Latvala est également parti à la faute, à l'endroit même où Loeb s'est arrêté.

Auteur d'un sans-faute, Sébastien Ogier est là pour tirer les marrons du feu. Ce n'est pourtant pas lui qui occupe la tête après la première journée. Moins performant dans l'ES7 et l'ES8, Ogier a été débordé par la Mini de Dani Sordo et la DS3 privée de Petter Solberg. Les trois pilotes se tiennent en deux secondes et huit dixièmes. Si tout peut encore se passer d'ici dimanche, un succès du Gapençais le remettrait à quatre points derrière Loeb, voire un seul s'il remporte la power stage. Quelles seront alors les consignes du team ? Un casse-tête dont se serait bien passé le patron du team Olivier Quesnel qui a eu raison de venir en Alsace plutôt que de superviser le team Peugeot à Petit Le Mans...

1. Dani Sordo-Carlos del Barrio (ESP/Mini John Cooper Works) 1 h 23:02.1
2. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3) à 1.0
3. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën DS3) 2.8
4. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Mini John Cooper Works) 54.5
5. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 1:13.7
6. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) 1:20.6
7. Armindo Araujo-Miguel Ramalho (POR/Mini John Cooper Works) 2:23.1
8. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 2:36.8
9. Dennis Kuipers-Frédéric Miclotte (NED-BEL/Ford Fiesta RS) 2:46.8
10. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR-AUT/Ford Fiesta RS) 3:18.0
...

Abandon:
Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3), moteur cassé (ES3)

Retardés:
Kimi Räikkönen-Kaj Lindström (FIN/Citroën DS3), accrochage (avant ES3)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Ogier 3 (ES2, ES3, ES5), Sordo 2 (ES6 ex-aequo, ES8), P. Solberg 2 (ES6 ex-aequo, ES7), Loeb 1 (ES1), Latvala 1 (ES4)