Sebastien Loeb
Sebastien Loeb | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Loeb gagne en GT et Solberg en rallycross

Publié le , modifié le

Les deux derniers champions du monde des rallyes, Sébastien Loeb (2004-2012) et Petter Solberg (2003) se sont illustrés ce week-end dans leurs nouvelles disciplines, le Français en gagnant une manche de GT en France et le Norvégien deux manches de rallycross en Angleterre.

Loeb faisait ses débuts dans la FIA GT Sprint Series, au volant d'une  McLaren du Sébastien Loeb Racing qu'il partageait avec le Portugais Alvaro  Parente, sur le circuit de Nogaro (sud-ouest de la France). Il a remporté la  manche qualificative de dimanche, ce qui lui a permis ensuite de partir en pole  position le lundi, devant une vingtaine d'autres GT. Pendant tout son relais d'une demi-heure, Loeb a mené la course, sur une  piste mouillée, puis il a commis une petite erreur en rentrant au stand,  dégrafant trop tôt son harnais de sécurité pour passer le volant à Parente. Ceci n'a pas échappé à la caméra embarquée et donc aux commissaires de course  qui ont aussitôt sanctionné la McLaren d'un passage obligatoire dans les stands  lui faisant perdre la première place.

Solberg toujours véloce

Un accrochage entre Parente et l'Audi de l'Allemand René Rast, au début du  relais du Portugais, a ensuite valu une autre pénalité de 30 secondes, infligée  après l'arrivée et synonyme de 13e place au classement général au lieu de la 6e  conquise sur la piste. Pendant ce temps, à Lydden Hill, Solberg faisait débuter sa Citroën DS3 de  600 CV dans le Championnat d'Europe de rallycross, une discipline très  populaire disputée sur des circuits mi-terre mi-asphalte. Vainqueur de deux  manches qualificatives, samedi et dimanche, il n'a pas pu disputer ses chances  en demi-finale en raison d'une casse de sa direction assistée. Les prochaines sorties de Loeb et Solberg sont prévues les 20-21 avril à  Zolder (Belgique) pour le Français, les 27-28 avril à Montalegre (Portugal)  pour le Norvégien. Loeb partira ensuite en Argentine (3-5 mai) pour la 5e  manche du Championnat du monde des rallyes, soit son avant-dernière sortie en  WRC.

AFP