Mikko Hirvonen
Le Finlandais Mikko Hirvonen à l'attaque sur les routes argentines | DR

Loeb figé devant Hirvonen

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb (Citroën DS3) occupait toujours la place de leader du rallye d'Argentine à l'issue de la 2e journée, avec 7 secondes d'avance sur son coéquipier Mikko Hirvonen. Pour éviter une lutte au couteau entre ses deux pilotes qui pourrait leur coûter la victoire, l'équipe Citroën a décidé de figer les positions, alors que la meute de poursuivants, menée par Dani Sordo (Ford), est à plus de 1'40".

Les deux pilotes Citroën se sont livrés une belle bagarre lors de la deuxième journée sur les routes de terre de la région de Villa Carlos Paz. Mais leur paso doble sur la piste n'a pas eu l'heur de plaire vraiment à leur direction sportive. Et leurs figures de style ont baissé d'intensité après la décision prise par Citroën de figer les positions de ses deux pilotes à la moitié de la deuxième journée.    

Le constructeur français, qui reste sur un zéro pointé au Portugal après l'abandon de l'octuple champion du monde et la disqualification du Finlandais, a décidé de prendre le moins de risques possibles une fois écartée la menace de Dani Sordo (Ford Fiesta). Pressant lors de la première journée jusqu'à la dernière spéciale, l'Espagnol n'a ensuite plus été dans le rythme et se voit relégué à 1'46" du leader.    

"Il est important pour l'équipe de prendre le maximum de points après le Portugal", a déclaré Hirvonen. "J'aimerais me battre (pour la victoire) mais l'important, c'est d'amener la voiture à l'arrivée et de faire mon travail", a ajouté le Finlandais, qui a signé un contrat de pilote n°2. ET qui prend acte de la décision de ses employeurs, avec cependant une pointe de regrets de ne pas pouvoir aller titiller son coéquipier Loeb. 

Les jeux ne sont pas faits pour autant pour Citroën, la dernière journée, dimanche, étant inhabituellement longue avec près de 140 km chronométrés, dont un marathon de 65,74 km en hors d'oeuvre. Autant dire que la moindre erreur pourrait se payer cash, puisque l'écart entre Loeb et Hirvonen n'est que de 7"2 après la superspéciale de la nuit, qui a offert à l'espoir belge Thierry Neuville (Citroën DS3) l'occasion de se mettre en valeur. Derrière les trois pilotes officiels, le Norvégien Mads Ostberg confirme son bon début de saison, couronné par une victoire sur tapis vert au Portugal, tandis que Sébastien Ogier est remonté à la 6e place sur sa modeste Skoda Fabia.             

Classement après a 2e journée 

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citröen DS3) 3 h 57:40.8
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3) à 7.2
3. Dani Sordo-Carlos del Barrio (ESP/Ford Fiesta RS) 1:46.9
4. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 3:06.1
5. Martin Prokop-Zdenek Hruza (CZE/Ford Fiesta RS) 9:22.5
6. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Skoda Fabia S2000) 10:26.7
(1er catégorie S-WRC)
7. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Skoda Fabia S2000) 10:31.7
8. Thierry Neuville-Nicolas Gisoul (BEL/Citröen DS3) 11:48.0
9. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS) 14:08.8
10. Armindo Araujo-Miguel Ramalho (POR/Mini John Cooper Works) 14:17.7
11. Evgeny Novikov-Denis Giraudet (RUS-FRA/Ford Fiesta RS) 21:51.0
12. Nasser Al Attiyah-Giovanni Bernacchini (QAT-ITA/Citröen DS3) 27:27.9
...
 
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Solberg 5 (ES1, ES3, ES10, ES11, ES12), Loeb 4 (ES2, ES4, ES5, ES7), Hirvonen 3 (ES6, ES8, ES9), Neuville 1 (ES13)