loeb ds3 neige suède 022011
Sébastien Loeb surfe sur la neige | AFP-NACKSTRAND

Loeb enneigé, Ostberg en leader

Publié le , modifié le

Le septuple champion du monde occupait la neuvième place du classement du rallye de Suède, après les quatre premières spéciales de la première journée. Au volant de sa Citroën DS3, Loeb comptait 1:46.7 de retard sur le leader norvégien, Mads Ostberg (Ford Fiesta). L'Alsacien a expliqué que sa voiture n'avait pas beaucoup d'adhérence sur les routes extrêmement enneigées de Torby.

Loeb en mode surf
"Il y a beaucoup de neige, on n'a pas du tout de +grip+ (adhérence) et on  fait la trace pour les autres. Globalement, on n'a pas trop mal roulé, mais  c'est dur de suivre le rythme", a indiqué Loeb à l'AFP. "C'est plus par portions, il y en a où on n'est pas si mal et d'autres où  on perd tout. La dernière spéciale était la pire, dans la deuxième moitié il  n'y avait plus de grip du tout", a ajouté l'Alsacien, souriant malgré tout: "On  n'a pas eu de chance avec la météo, c'est inroulable parce qu'on surfe sur la neige mais c'est comme ça. On va continuer en essayant de ne pas sortir de la  route".

Mais Loeb n'a pas été le seul à galérer sur la neige. En tête jeudi soir après la super-spéciale de Karlstad (ES1), le Suédois PG Andersson (Ford Fiesta RS), est parti à la faute dès l'ES2 (Vargasen 1), pour dégringoler au classement et se retrouver en 16e position. Quant aux pilotes Ford  officiels, les Finlandais Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen, ils sont  arrivés à Torby avec des Fiesta un peu abîmées. "On a fait un tête à queue à très grande vitesse et on a tapé dans le  talus", racontait Latvala, 4e à plus d'une minute. Vainqueur en Suède en 2008,  il n'avait plus de pare-chocs avant et d'aileron arrière. Quant à Hirvonen,  vainqueur l'an dernier, il avait aussi un peu ébréché l'avant de sa Fiesta mais pointait à la 2e place, à 24 secondes d'Ostberg et devant le Norvégien Petter  Solberg, champion du monde 2003, dans sa DS3 privée.

Lors des reconnaissances, le pilote français expliquait qu'il n'avait jamais été à son aise sur la neige. "La voiture a tendance à partir en aquaplaning, à décrocher brutalement et a perdre l'adhérence quand tu la jettes dans les virages… A haute vitesse, ça donne des réactions imprévisibles et un peu incontrôlables", indiquait-il tout en précision qu'il avait de bonnes sensations avec sa nouvelle voiture. "(...) l'équilibre est pas mal, mais ce sont les conditions piégeuses comme ça que je n'aime pas et que je n'ai jamais aimé d'ailleurs. Et là la DS 3 est plus compliquée que la C4", avait-il ajouté.

Classement général provisoire après l'ES4:
1. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 40:10.8
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) à 24.8
3. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3) 45.6
4. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 1:19.8
5. Patrik Sandell-Staffan Parmander (SWE/Skoda Fabia S2000) 1:20.0
6. Henning Solberg-Stéphane Prévot (NOR-BEL/Ford Fiesta RS) 1:21.4
7. Ervind Brynildsen-Cato Menkerud (NOR/Skoda Fabia S2000 1:27.1
8. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën DS3) 1:35.0
9. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) 1:46.7
10. Martin Prokop-Jan Tomanek (CZE/Ford Fiesta S2000) 2:06.3
11. Kimi Räikkönen-Mikko Hirvonen (FIN/Citroën DS3) 2:08.8
12. Anders Grondal-Veronica Engan (NOR/Subaru Impreza) 2:14.1
...
16. Per-Gunnar Andersson-Emil Axelsson (SWE/Ford Fiesta RS) 4:46.9

Romain Bonte