Sébastien Loeb (Citroën Racing)
Sébastien Loeb (Citroën Racing) | DR

Loeb en mode chasseur

Publié le , modifié le

Le dénouement approche en WRC. Loeb, Hirvonen et Ogier ont rendez-vous en Catalogne pour se départager avant la finale au pays de Galles mi-novembre. Si le pilote Citroën dispose du soutien total de son équipe et de son équipier, il va devoir cravacher d'entrée pour rester dans le coup. Car en Espagne, le rallye est mixte. Il va débuter sur terre vendredi avant de se poursuivre samedi et dimanche sur asphalte, là où Loeb excelle.

Maître du tarmac, Loeb va donc essayer de limiter la casse face à la Ford de Hirvonen vendredi. De sa position d'ouvreur (ndlr: Loeb ouvre car il est co-leader mais avec un plus grand nombre de victoires que le Finlandais), l'Alsacien se sait vulnérable. "Si le temps est sec, ce n’est jamais bon d’ouvrir la route sur la terre, prévient le septuple Champion du Monde. Je risque de me retrouver avec un retard conséquent le vendredi soir. Mais sur l’asphalte des étapes suivantes, ceux qui seront devant ne seront pas handicapés à leur tour. Pour moi, la stratégie va être extrêmement simple : ce sera l’attaque du début à la fin."

Tordre le cou à la poisse

L'attaque, un bon moyen pour éviter de succomber au doute. Loeb n'a aucun doute sur son talent, ce qu'il redoute, c'est certainement la poisse qui le suit depuis fin août. "J’aurais préféré que les trois derniers rallyes se passent autrement. Mais le fait est que nous sommes aujourd’hui au pied du mur, analyse-t-il. Tant mieux pour le sport ! Je sais qu’Hirvonen va jouer sa carte sans retenue. Dans mon jeu, j’ai aussi quelques beaux atouts, comme la Citroën DS3 WRC, qui a permis à l’équipe de gagner neuf des onze rallyes disputés cette saison. J’ai également remporté les deux épreuves restant à disputer en 2008, 2009 et 2010. Autant d’éléments qui renforcent ma confiance. Ce genre de situation nous a toujours bien réussi par le passé, à nous de tout faire pour que la belle histoire se poursuive ces prochaines semaines !"

Ogier en service commandé

Invaincu en Espagne depuis 2005, l'Alsacien sait que toutes les séries ont une fin depuis son couac allemand et alsacien. Seule note positive, Loeb a obtenu les pleins pouvoirs dans son équipe et le soutien sans faille de Sébastien Ogier. Ça fait toujours un adversaire de moins et une voiture de plus capable de se glisser entre lui et Hirvonen. Les rôles sont clairs, y compris dans la tête du Gapençais. "Concernant le Championnat du Monde Pilotes, je ne me fais pas d’illusions. A la régulière, ça se jouera entre Seb et Mikko, indique Ogier. Mais notre position permettra à l’équipe de jouer à deux contre un. Pour le Rallye d’Espagne, notre objectif sera de marquer les points permettant à Citroën de remporter le Championnat du Monde Constructeurs". Et peut-être à Loeb de faire un pas décisif vers une huitième couronne.

Les classements du championnat du monde

Pilotes
1. S. Loeb (FRA) 196 pts
. M. Hirvonen (FIN) 196
3. S. Ogier (FRA) 193
4. J-M. Latvala (FIN) 131
5. P. Solberg (NOR) 110
6. M. Ostberg (NOR) 62
7. M. Wilson (GBR) 53
8. D. Sordo (ESP) 43
9. H. Solberg (NOR) 40
10. K. Räikkönen (FIN) 34
11. F. Villagra (ARG) 20
12. K. Al Qassimi (EAU) 15
. D. Kuipers (NED) 15
14. J. Hänninen (FIN) 13
15. H. Paddon (NZL) 10
16. O. Tanak (EST) 7
. M. Prokop (CZE) 7
18. P-G. Andersson (SWE) 6
. M. Kosciuszko (POL) 6
20. A. Araujo (POR) 4
. O. Saliuk (UKR) 4
. K. Block (USA) 4
23. P. Van Merksteijn (NED) 2
. B. Guerra (MEX) 2
. P. Campana (FRA) 2
26. B. Sousa (POR) 1
. P. Flodin (SWE) 1

Constructeurs/écuries
1. Citroën Racing 372 pts
2. Ford 318
3. Stobart-Ford 133
4. Petter Solberg WRT 98
5. Ice1Racing 48
6. FERM-Ford 34
. Abu Dhabi-Ford 34
8. Munchi's-Ford 32
9. Monster-Ford 19
10. Van Merksteijn Motorsport 12
11. Brazil WRT 1