Loeb Elena champagne Zenith 102010
Sébastien Loeb et Daniel Elena fêtent leur 7e titre mondial en WRC | DR

Loeb-Elena, un concentré de bonheur

Publié le , modifié le

Après la libération du chrono, l'ivresse du champagne. Les yeux pétillants et humides, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont rejoint le clan Citroën en ébullition.

Tapi au soleil depuis le milieu de la matinée, les fans de Sébastien Loeb avaient copieusement investi les barrières devant l'assistance du constructeur français. Un corridor de trois mètres trop large pour admirer le héros alsacien, pour espérer l'entendre, le toucher. Comme d'autres rockstars avant lui au Zénith de Strasbourg, Loeb a ses groupies. Ici, on ne chante pas mais on applaudit avant le grand moment de la journée : le retour de Loeb. En face, sous les auvents de Citroën, on prépare la fête. Pendant que les membres du service d'ordre affûtent leurs gros bras, l'Armée Rouge (ndlr : surnom de l'équipe Citroën) se prend la tête à deux mains ...pour coiffer des perruques tricolores. Eh oui, si Loeb est champion des pilotes, l'équipe vient de remporter celui des constructeurs. Une Citroën est signalée en approche. C'est l'autre Seb. Malgré son travers pour pénétrer dans son box, distant d'une vingtaine de mètre de celui de son rival, Sébastien Ogier n'émeut pas la foule. Un monde les sépare les pilotes : 10 ans et sept titres. 14h42. La C4 de Dani Sordo déboule dans l'allée qui mène à l'assistance. L'équipe d'Olivier Quesnel dégoupille en entamant des "Dani ! Dani ! Dani !". Les premiers bouchons sautent. Ca tombe bien car "il arrive". Quand un mécanicien de Citroën crie ces deux mots, l'euphorie tourne à l'hystérie.

Depuis la fin du rallye à Haguenau, Loeb et Elena sont déjà dans un état second. Après trois jours de tension extrême, le septuple champion du monde sort enfin de sa carapace. Emu comme on l'a rarement vu, il réalise à peine ce qu'il vient de réaliser. "C'est gagné ! Je vis un moment de bonheur indescriptible. Je m'attendais évidemment à recevoir un formidable accueil en cas de succès en Alsace, devant un public de supporters qui espérait me voir conclure. Mais l'enthousiasme et la ferveur de ces milliers de personnes qui nous ont accompagnés et encouragés sur les routes tout au long de ce week-end a largement dépassé tout ce que j'avais pu imaginer. Gagner devant son public est une chose. Partager le bonheur d'un septième titre en même temps qu'une victoire décisive avec tous ces gens est vraiment quelque chose de très émouvant."

Entre les amis, le staff et les médias, une belle foire d'empoignade se produit pour approcher de la combinaison de l'Alsacien. Pour que tout le monde en profite, Sébastien  Loeb et son copilote Daniel Elena montent sur le toit de leur C4 WRC puis en hauteur sur une partie de la structure. Coupe de champagne à la main, ils communiquent leur bonheur dans de grands et forts remerciements. A peine ont-ils le temps de sentir les bulles remonter qu'ils doivent reprendre la route pour accéder à la cérémonie officielle du podium devant le Parlement Européen, à dix kilomètres de là. Encore quelques obligations ici ou là et les deux compères pourront desserrer la combinaison, poser le casque et vivre intensément ce grand bonheur.