Sébastien Loeb Citroën
Sébastien Loeb (Citroën) | JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Loeb devance Ogier au "shakedown"

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb (Citroën), sept fois vainqueur du Rallye Monte-Carlo, a devancé Sébastien Ogier (Volkswagen), double champion du monde en titre, lors du "shakedown" (dernière séance d'essais) de la 83e édition de la manche d'ouverture du Championnat du monde (WRC).

Les équipages "prioritaires", programmés entre 16h et 18h, ont fait entre  trois (Ogier) et cinq (Loeb) passages sur le parcours de 3,52 km tracé au sud  de Gap. Puis un problème de chronométrage a obligé l'Automobile Club de Monaco  à rajouter 30 secondes au meilleur chrono d'Ogier, ce qui a permis à Loeb de  terminer la journée en haut de la feuille des temps, comme à la grande époque  de ses neuf titres mondiaux. Des centaines de spectateurs étaient présents, malgré la pluie et le froid,  pour assister au retour en WRC, comme pigiste de luxe, de Loeb: "Ce n'est pas  un retour, car je ne fais qu'un rallye, c'est un passage", a souri le champion  alsacien lors d'un point presse en début de soirée sous la tente de Citroën  Racing.

Deuxième l'an dernier dans une Ford Fiesta RS privée, Bryan Bouffier a de  nouveau fait confiance à l'écurie anglaise M-Sport et collé de très visibles  "Je suis Charlie" sur sa voiture de course, en hommage aux victimes de la  tuerie de Charlie Hebdo, il y a 15 jours à Paris. Le résultat de ce "shakedown" est purement symbolique, car il n'aura aucune  incidence sur les ordres de départ jeudi soir pour les deux premières épreuves  spéciales, prévues en nocturne (ES1: Entrevaux-Rouaine, ES2:  Norante-Digne-les-Bains). Cet ordre de départ sera le même vendredi (6  spéciales) et samedi (4 spéciales). La nouvelle règlementation de la Fédération internationale de l'automobile  (FIA), destinée clairement à handicaper Ogier, obligera le leader du  Championnat à partir le premier lors des deux premières journées de chaque rallye.

Cet "honneur" revient ici à Ogier, avec son numéro 1 de champion du monde.  Ce sera beaucoup plus gênant pour lui s'il neige, alors que Loeb, absent du WRC  en 2014, partira 14e sur la route, avec un gros risque de boue sur ses  trajectoires... s'il ne neige pas. L'issue de ce Monte-Carlo dépendra beaucoup de la météo, très incertaine  sur les Alpes du Sud, comme souvent depuis la toute première édition en 1911.

    Meilleurs temps du "shakedown" (mercredi après-midi):
    Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) 2:21.0
    Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) 2:21.4
    Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo-R) 2:22.1
    Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Volkswagen Polo-R) 2:22.2
    Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (POL/Ford Fiesta RS) 2:22.3
    Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) 2:22.4
    Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Citroën DS3) 2:22.8
    Sébastien Chardonnet-Thibault de la Haye (FRA/Citroën DS3) 2:24.7
    Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) 2:24.9
    Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) 2:24.9
    Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R) 2:25.2
    Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) 2:26.2

AFP