Loeb Argentine 2011
Sebastien Loeb sur les pistes argentines | AFP - Diego Lima

Loeb déjà au commande

Publié le , modifié le

Le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3) a pris la tête de la course, 6e manche (sur 13) du Championnat du monde, en signant le meilleur temps de la super-spéciale d'ouverture (ES1), disputée jeudi à Villa Carlos Paz, près de Cordoba. Le septuple champion du monde, qui reste sur cinq victoires d'affilée à Cordoba (2004 à 2009), a devancé de 9/10 le Norvégien Petter Solberg, dans sa DS3 privée, et d'une seconde l'autre Sébastien de Citroën Racing, Ogier.

"Une seconde c'est rien du tout, ce n'est que le début et ils reste encore  beaucoup de route pendant trois jours", a dit Loeb au point stop de cette  première spéciale, une boucle de trois kilomètres plutôt intéressants, selon la  majorité des pilotes de pointe. Tracée sur les hauteurs de la ville servant de quartier général au rallye,  cette super-spéciale d'ouverture a été parcourue deux par deux par tous les concurrents dont l'enfant du pays, l'Argentin Federico Villagra (Ford Fiesta  RS), 6e chrono du jour. Il avait pris la 4e place du rallye en 2009, soit le  meilleur résultat de sa carrière en WRC.

Les Ford Fiesta RS ont dû se contenter des places d'honneur, derrière les  trois Citroën DS3. Jari-Matti Latvala, 4e malgré un changement de boîte de  vitesses après le shakedown (séance d'essais) de jeudi matin, a été un peu plus  rapide que Mikko Hirvonen, 5e, et bien plus rapide que Villagra, 6e à plus de 7 secondes de Loeb. 

La 1re journée débutera vraiment vendredi matin avec six autres spéciales au menu (ES2 à ES7), soit plus de 155 km chronométrés. La plupart des spéciales se disputeront sur terre mais quelques portions sur asphalte, à parcourir en  pneus terre, risquent de créer des écarts et de provoquer des surprises.

AFP