Sébastien Loeb
Sébastien Loeb sur la terre du RAC | DR

Loeb arrache la 2e place au RAC

Publié le , modifié le

Pour 9 dixièmes, Sébastien Loeb (Citroën DS3) a fini à la 2e place du rallye de Grande-Bretagne aux dépens de Petter Solberg (Ford Fiesta RS). Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS) s'impose tranquillement avec plus de 27" d'avance sur le leader du championnat, après avoir mené l'épreuve de bout en bout. C'est son deuxième succès consécutif dans le RAC, ce qui remet à plus tard le sacre de Citroën au classement des constructeurs.

Coup d'arrêt pour Loeb

Il a beau avoir 8 titres de pilote à son actif, Sébastien Loeb ne se laisse jamais aller. Avec son palmarès, il sait que chaque point peut se révéler important. En retrait durant les deux premières journées du rallye de Grande-Bretagne par rapport aux Ford Fiesta, l'Alsacien a puisé dans ses réserves pour arracher dans les deux dernières spéciales du week-end la 2e place. Pour seulement 9 dixièmes de secondes. Mais il comptait 6 secondes de retard à l'aube de cette 3e et dernière journée.

Les deux hommes n'ont pas arrêté de se rendre coups pour coups, dixièmes par dixièmes. A l'entame de la dernière spéciale, la "Power Stage", Loeb avait déjà réussi à reprendre à l'arrachée la 2e place à Solberg, pour un petit dixième de seconde d'écart ! Devant, Jari-Matti Latvala a su se ménager un week-end beaucoup plus serein. Déjà vainqueur l'an passé, il a quasiment mené la course de bout en bout. Latvala décroche ainsi la 7e victoire de sa carrière, la 2e cette saison après le rallye de Suède et permet surtout à Ford de retrouver le moral après cinq victoires consécutives de Loeb et une domination sans partage du constructeur français.

Ce résultat des Ford empêche Citroën de décrocher d'ores et déjà le titre mondial des constructeurs, mais la marque aux chevrons devrait néanmoins être sacrée - tout comme Loeb chez les pilotes - à l'occasion du prochain rendez-vous, le rallye de France, en Alsace (4 au 7 octobre).

Jari-Matti Latvala (Ford, vainqueur): "Cette victoire est pour l'équipe. Après la somme de travail qu'on a faite cette année... la voiture était si rapide et les gars n'en avaient pas vu les résultats. Là, on peut célébrer ça et je suis très heureux pour ça, c'est un gros coup de motivation en plus. On doit rester positif dans les moments difficiles. Et je dirais aussi que c'est une bonne chose de voir les voitures bleues (Ford) triompher des rouges (Citroën) pour garder un peu d'excitation dans ce championnat. On doit garder la lumière."

Sébastien Loeb (Citroën, 2e et leader du championnat): "Citroën est assuré d'avoir le titre pilote et pour le constructeur, c'est quand même bien parti. Il y a de bonnes chances qu'on puisse ramener les deux titres, donc, c'est une bonne nouvelle. Faire des bons temps ce dernier jour, c'est une consolation par rapport aux premiers jours. On est quand même pas loin, il y a eu une belle bagarre le dernier jour, la 2e place... Les Ford ont été un poil devant nous cette année, mais on ne va pas se plaindre, c'est un bon résultat global quand même. Il faut toujours se battre, mais ça prouve qu'il faut aller les chercher les victoires. On peut gagner le championnat en Alsace, comme il y a deux ans, c'est un bel événement qui se profile. On a les cartes en mains, faire le doublé serait le scénario rêvé."

Mikko Hirvonen (Citroën, 5e et vainqueur de la Power Stage): "C'est un rallye un peu frustrant, mais qui se termine bien. On était plus rapide aujourd'hui et on a pu grappiller des points. Mais on doit réfléchir à pourquoi on a dû batailler autant. Soudainement, aujourd'hui, notre rythme était bon, donc, ce n'est pas si mal. (sur le fait qu'il soit le dernier à pouvoir priver Loeb du titre pilotes) Sébastien a été bien plus régulier que moi cette année, ça va être un challenge difficile. Mais le titre constructeurs, on peut l'assurer lors du prochain rallye et ce serait une bonne chose de le faire en France."

Classement à l'issue de la 3e et dernière journée (après l'ES19) :

1. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS)        3h03:40.3
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3)                 27.8
3. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS)           28.7
4. Mads Ostberg -Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS)          1:10.6
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3)                 1:29.5
6. Evgeny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUT/Ford Fiesta RS               3:37.0
7. Thierry Neuville-Nicolas Gisoul (BEL/Citröen DS3)               4:11.9
8. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Fiesta RS)                6:00.4
9. Martin Prokop-Zdenek Hruza (CZE/Ford Fiesta)                    6:58.9
10. Nasser Al-Attiyah-Giovanni Bernacchini (QAT-ITA/Citröen DS3)    9:32.1
 ...
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Solberg (ES1, ES2, ES10, ES12, ES17), Latvala (ES3, ES4, ES5, ES6, ES9,  ES11, ES13, ES16), Ostberg (ES7), Loeb (ES8, ES14, ES15, ES18), Hirvonen (ES19)

Voir la video