Loeb sous le champagne
Loeb quitte les rallyes sous le champagne | PATRICK HERTZOG / AFP

Les adieux émouvants de Loeb

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb a fait ses adieux au public du WRC et à ses nombreux fans lors du rallye d'Alsace. Une sortie gâchée par son abandon mais l'émotion était quand même au rendez-vous.

Soigner sa sortie. Ancien gymnaste qu'il est, Sébastien Loeb imaginait une autre figure pour boucler sa carrière en WRC. Un salto sur le podium en saluant la foule. La salto, l'Alsacien l'a effectué sur la route mais en restant sur le toit. "Dans un long virage qui se refermait sur la droite, l'arrière de la  voiture à décroché, a raconté le nonuple champion du monde. Je suis parti en marche arrière. La Citroën s'est retrouvée dans l'accotement, sur le toit. J'étais un peu trop chaud ce matin au départ."

Défilé à Haguenau

Vu le nombre de prétendant dans un mouchoir au départ de la dernière journée, Loeb s'était pris au jeu. "Il fallait attaquer, tout donner. C'est ce que j'ai fait. Un peu trop. C'est la course", a simplement commenté l'Alsacien. Loeb méritait une autre sortie devant ses fans. La fête n'était pas gâchée mais tout le planning était à revoir. "Si je suis déçu, c'est pour toutes ces personnes qui s'étaient déplacées à  Haguenau pour me voir passer une dernière fois", regrettait le natif de ce bourg alsacien où était tracée la ligne d'arrivée du rallye.

Au Zénith

Qu'à cela ne tienne, Loeb roulerait dans les rues de son village sur une Citroën. Ce fût le cas dans un cabriolet conduit par Luc Alphand. Un défilé à allure modérée où cette fois Loeb a pu admirer le paysage et saluer des visages connus. La grande foule était elle massée à l'intérieur du Zénith de Strasbourg. 6000 spectateurs pour les beaux yeux de "Seb". Toujours sur la réserve, Loeb a fini par être submergé par l'émotion. Quelques larmes et quelques mots d'adieux. Une des plus belles pages de sa vie se tourne. Celle du WRC aussi.