Sébastien Loeb de retour à Monte-Carlo

Retraité fin 2012, Sébastien Loeb reste la référence du WRC, même en n’effectuant que quelques piges par an. Laissé libre sur le marché, Hyundai a sauté sur l’occasion pour enrôler le nonuple champion du monde. Avec six manches au programme, l’Alsacien devrait apporter une sérieuse aide à sa nouvelle équipe une fois qu’il aura réussi à dompter sa nouvelle monture. "Ça reste une WRC, c'est la même façon de conduire, le même style de voiture avec des équilibres un peu différents, la réactivité de la direction, des automatismes, qui changent un peu, explique-t-il. Je vais surtout essayer de prendre le rythme, le feeling." Un sujet signé Gaël Robic.

Publié le , modifié le