Sébastien Loeb
Le nonuple champion du monde, Sébastien Loeb, sur les routes du Monte-Carlo | DR

Le "retraité" Loeb survole le Monte-Carlo

Publié le , modifié le

Pour le premier rallye de la saison, et le premier des quatre qu'il disputera cette année, Sébastien Loeb (Citroën DS3) a prouvé qu'il était bien supérieur aux autres. A l'issue de la 1ère journée, il est leader du général avec 3 temps scratch à son compteur, et l'écart se compte en minutes avec ses rivaux.

Il n'a laissé que la première spéciale à son ancien rival chez Citroën, Sébastien Ogier, passé chez Volkswagen. Le premier temps scratch pour l'équipe Volkswagen dans son histoire, mais cela a été sans suite. Et avec 3"7 de retard sur lui, Sébastien Loeb était le seul pilote à s'approcher à moins de 20 secondes du grand prétendant à sa succession. Pour le reste, sur les routes enneigées de ce 81e Monte-Carlo, l'Alsacien a démontré qu'il n'avait rien perdu de son coup de volant, alignant les trois meilleurs temps dans les autres autres spéciales. Entre Burzet et Martial, Ogier a fini à plus de 10" de lui, Sordo, qui dispose de la même voiture, à 23", Hirvonen, également sur DS3, finissant à 25"7. Entre Le Moulinon et Antriagues, soit en 37.10km, le duo Loeb-Elena a fait le trou: Latvala à 12"1, Sordo à 15"4, Hirvonen à 18"1, Ogier à 19"9.

Et dans la 4e spéciale du jour, Loeb a maintenu la pression en reléguant Hirvonen à 34"4, Ostberg à 50"4, Ogier à 53"7 et Latvala à 54"5. Au classement général, au soir de cette 1ère journée, avec 1'20 de retard sur Loeb, Sébastien Ogier est le seul à pouvoir rêver de détrôner le leader, en comptant sur un problème mécanique de l'Alsacien. Les autres sont loin: Hirvonen à 1'46", Sordo à 2'01", Latvala à 2'32", Novikov à 2'50" et Osdtberg à 2'55". Sauf sortie de route ou casse mécanique, Sébastien Loeb est bien parti pour décrocher une 7e couronne sur le Monte-Carlo, en neuf participations. Et il n'est pas encore décidé à lâcher son statut de N.1, d'autant qu'il sera encore en lice lors de la 2e épreuve de la saison, en Suède, avant de s'éclipser. Et ses rivaux pourront alors s'expliquer entre eux pour prendre sa succession au championnat du monde. 

Pas retraité mais en reconversion

"Je ne suis pas semi-retraité, je suis en reconversion", a souri le nonuple  champion du monde, six fois vainqueur du Monte-Carlo. "On a bien roulé toute la journée, c'était serré ce matin et on a fait de  gros écarts cet après-midi, donc je ne peux être que content", a ajouté  l'Alsacien. "Je n'avais vu aucun temps intermédiaire dans la dernière spéciale, donc  j'ai été un peu surpris à la fin", a confié Loeb au sujet de l'ES4 (Burzet 2,  30 km) dans laquelle il a ajouté 53 secondes à son avance sur Ogier, parti un  quart d'heure plus tard sur une route de plus en plus verglacée, notamment dans  la longue descente très rapide sur le village de Saint-Martial. Et le pilote VW ne pouvait que constater que "Loeb n'est pas dans la même course". Mais il garde le moral: "Les conditions étaient très compliquées, mais on a réussi à passer au  travers et c'est le plus important".

Les premiers pas de Volkswagen à Monte-Carlo Voir la video

Classement après la 1ère journée

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3)           1 h 39:49.0
2. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo-R)     à   1:20.3
3. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citroën DS3)                  1:46.7
4. Dani Sordo-Carlos del Barrio (ESP/Citroën DS3)                   2:01.2
5. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R)         2:32.2
6. Evgueny Novikov-Ilka Minor (RUS-AUT/Ford Fiesta RS)              2:50.6
7. Bryan Bouffier-Xavier Panseri (FRA/Citroën DS3)                  2:57.1
8. Juho Hänninen-Tommi Tuominen (FIN/Ford Fiesta RS)                3:03.5
9. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS)            4:45.1
10.Martin Prokop-Michal Ernst (CZE/Ford Fiesta RS)                  7:11.3
...
Abandon:
Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Ford Fiesta RS), roue avant gauche  arrachée (ES4)
   
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: 
Ogier 1 (ES1), Loeb 3 (ES2 à ES4)