Jari-Matti  Latvala (VW Polo-R)
Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) | VESA MOILANEN / LEHTIKUVA / AFP

Latvala ravit les commandes à Ogier

Publié le , modifié le

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) a pris le commandement du rallye de Finlande à l'issue des neuf spéciales de la première journée vendredi. Latvala, vainqueur l'an passé, devance de 2 secondes et 6/10e le Français Sébastien Ogier, son coéquipier lauréat de l'édition 2013, et de 24 secondes le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3).

Se rendant coups pour coups, les vainqueurs des deux dernières éditions se sont partagés le nombre de spéciales, lors de cette première journée, engrangeant quatre trophées chacun dans leurs escarcelles. Poussant leur  rivalité au paroxysme, ils ont signé le temps scratch dans Ouninpohja, Ogier le  matin, Latvala l'après-midi, battant à chaque fois le record de cette section mythique revenue au calendrier cette année.

Le premier à partir à la faute - si on excepte la bévue de Thierry Neuville au Shakedown jeudi - a été le Norvégien Andreas Mikkelsen. Une aubaine pour Ogier qui voit ainsi son coéquipier et principal concurrent au Championnat - qu'il devance de 78 points - perdre pied puisque l'état de sa Polo-R ne lui  ermettra même pas de repartir samedi en rally2, sorte de session de rattrapage  offerte aux malchanceux. Cette faute de Mikkelsen dans l'ES5, allait être suivie d'une erreur du  Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20) dans la spéciale suivante. Alors 5e et 6e du général, les deux pilotes, très brillants ces dernières semaines, laissaient les leaders s'expliquer entre-eux. Les officiels Ford connaissaient aussi une série assez désastreuse en début de matinée; l'Estonien Ott Tanak cassait un amortisseur dans l'ES3 et le  Britannique Elfyn Evans brisait une suspension en heurtant une pierre dans l'ES4, abandonnant la 6e place pour la 15e.

AFP