Latvala - Ford - Nouvelle-Zélande 2010
Le Finlandais a parfaitement profité des fautes de ses adversaires pour s'imposer. | AFP - BRENDON O'HAGAN

Latvala prend la main, Hirvonen se rate

Publié le , modifié le

Chose rare cette saison, c'est une Ford qui mène le rallye de Finlande à l'issue de la 1ère journée. Jari-Matti Latvala possède 9"1 d'avance sur Petter Solberg (Citroën C4), leader éphémère de l'épreuve. Sébastien Ogier (Citroën C4) est 3e à 21"8 et sébastien Loeb (Citroën C4) 4e à 32".

Cette journée a été marquée par la sortie de route du Finlandais Mikko Hirvonen, qui, au volant de sa Ford Focus, est sortie brutalement de la route au cours de la 4e spéciale de la première journée du rallye de Finlande. Le pilote et son coéquipier, Jarmo Lehtinen, sont indemnes mais la voiture  est très endommagée après avoir effectué une série de tonneaux à la réception  d'une bosse dans le premier kilomètre de l'ES4, Urria 2, longue de 12,75 km.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus) a, du coup, pris la relève. "Je suis ici pour défendre mon titre et je vais faire tout ce que je peux pour le conserver. Peut-être même un peu plus", avait déclaré Hirvonen jeudi. En sortant de la route dans l'ES4 alors qu'il menait la course, il a en quelque sorte tenue parole... A l'attaque dès l'ES2 qu'il remportait de bon matin, le Finlandais semblait également intouchable dans l'ES3. En moins de 35 km de spéciales, il avait déposé Petter Solberg à près de 5 secondes, Sébastien Loeb à près de huit et Sébastien Ogier à plus de 15... Le cavalier seul paraissait se poursuivre dans la spéciale suivante mais à quelques km de la ligne d'arrivée d'Urria 2, la Ford décolla trop longtemps après la bosse qui a fait le renom de cette route et se posa sur une roue avant braquée avant de partir dans une série de tonneaux sans fin. "C'est mon plus gros accident", a commenté Hirvonen. "Tout allait bien ce matin et j'ai cru que j'allais passer un bon week-end..." Le Finlandais était tiraillé depuis le début du rallye entre offrir une victoire à Ford - qui n'en a connu que deux en huit courses cette saison - et permettre à la firme américaine d'engranger des points au championnat constructeur, loin d'être perdu, contrairement au titre pilote. Il avait semble-t-il choisi la première option, laissant finalement à Jari-Latvala le soin de poursuivre cette mission. "C'est un rêve d'être dans cette position", a commenté le deuxième pilote Ford. "Tous ces supporteurs m'acclamant à l'arrivée.. Ca m'a donné un super tonus! Mais il est un peu tôt pour parler de victoire, je me concentre sur chaque spéciale une à une une. Demain, tout devra être parfait si je veux l'emporter".

Vainqueur de trois spéciales dans l'après-midi, Latvala a repris le flambeau. Mais le Norvégien Petter Solberg, autre bouillant nordique, saura s'employer pour lui mettre un peu de pression. A 9,1 secondes du Finlandais, Solberg souhaite ardemment renouer avec la victoire. "Etre le premier pilote Citroën au classement avec une écurie privée. Que demander de plus", a-t-il néanmoins affirmé vendredi soir. "Avec l'abandon de Mikko il y a pourtant un coup à faire au Championnat. Je suis 5e à deux points de Latvala. Je serai ravi de passer devant..."

Dans l'écurie officielle Citroën, Sébastien Loeb, 5e en fin de matinée après avoir dû ralentir dans les deux dernières spéciales pour avoir perdu une partie de son pare-chocs et anéanti l'aérodynamisme de sa voiture a terminé la journée à la 4e place, derrière Ogier. "J'ai perdu du temps (ndlr: une place et dix secondes) dans l'ES6 car j'ai dû balayer la route mais ensuite je n'ai pu faire que jeu égal avec mon coéquipier", devait-il concéder sans pouvoir apporter d'autre explication. Quant à Ogier, "tout était sous contrôle. On avait le bon rythme. On ne s'est pas fait de chaleurs. J'avais envisagé un podium avant le départ. On va essayer d'aller le décrocher", a-t-il lâché, rayonnant à son arrivée.

Classement après la 1ère journée
1. Jari-Matti Latvala - Miikka Antilla (FIN/Ford Focus) 1 h 10:30.7
2. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën C4) à 9.1
3. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4) 21.8
4. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) 32.0
5. Dani Sordo - Marc Marti (ESP/Citroën C4) 43.7
6. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus) 2:35.3
7. Juha Kankkunen-Juha Repo (FIN/Ford Focus) 3:10.7
8. Kimi Raikkönen-Hennig Solberg (FIN-NOR/Citroën C4) 3:18.2
9. Juho Hanninen - Mikko Markkula (FIN/Skoda Fabia S2000) 3:44.3
(1er du groupe N)
10. Matti Rantanen - Mikko Lukka (FIN/Skoda Fabia S2000) 4:25.4
(2e du groupe N)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Solberg 2 (ES1, ES11), Hirvonen 2 (ES2, ES3), Ogier 1 (ES4), Sordo 1 (ES5), Latvala 3 (ES6, ES7, ES9), Loeb 2 (ES8, ES10)

Romain Bonte