Sébastien Loeb
Le Français Sébastien Loeb au volant de la Citroën DS3 pour le passage d'un gué argentin | DR

La victoire de Loeb et le doublé Citroën enterinés en Argentine

Publié le , modifié le

Au lendemain de la décision de Citroën de figer les positions entre Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen (Citroën DS3), l'Alsacien a donc remporté le rallye d'Argentine devant son coéquipier, pour apporter le doublé à la marque au Chevron. C'est la troisième victoire de la saison (et la 70e en carrière) du Français au terme de ce 5e rallye de l'année, et bien entendu, l'octuple champion du monde conforte sa place de leader du championnat du monde.

En annonçant à mi-parcours que les positions resteraient figées, Citroën avait mis fin à un quelconque suspense. Avec plus d'une minute trente d'avance sur la concurrence, il est vrai que Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen menaient un duel auquel les Ford ne pouvaient se mêler. La consigne était donc logique, même si les 2"1 qui séparaient les deux hommes n'étaient pas encore un gouffre. Mais aucune chance n'a été laissé au Finlandais de le combler. 

Après une journée et demie passée à rouler sans trop forcer mais sans s'endormir non plus, les deux hommes ont donc conclu la 5e manche du championnat dans cet ordre. Pour la 3e fois de la saison, l'Alsacien s'impose, accrochant une 70e victoire en WRC dans sa carrière. Il s'agit également de son 7e succès consécutif sur les terres argentines. Il permet à l'octuple champion du monde de prendre le large au classement général du championnat du monde, grâce aussi à la contre-performance de Petter Solberg (Ford) dans ce rallye, qui termine à une très médiocre 6e place, juste devant Sébastien Ogier (Skoda Fabia), alors que le podium est complété par le Norvégien Ostberg sur sa Ford Fiesta WRC, mais à 3'10" du vainqueur.

Le Norvégien, sorti de la route dans l'ES4 vendredi, termine finalement 6e après avoir signé la quasi-totalité des temps scratch samedi et dimanche et remporté la Power Stage (ES19), avec trois points en prime. Solberg profite aussi de l'abandon de Dani Sordo dimanche, à cause d'un problème mécanique (courroie d'alternateur), alors que l'Espagnol, remplaçant pour ce rallye de Jari-Matti Latvala, avait largement mérité sa 3e place à l'issue d'un sans-faute derrière les Citroën.

Réactions

Mads Ostberg (NOR/Ford), 3e: "On a vu dans beaucoup de rallyes cette saison qu'il y a de nombreuses sorties de route ou incidents de course, et que ça peut profiter à d'autres. On a été plutôt intelligents dans ce rallye et finalement ça paye pour nous, la 4e place était notre objectif au départ, elle est devenue une 3e place et je suis très satisfait. On a vu vendredi que quand il faut attaquer, on a la vitesse qu'il faut, mais ce n'est pas nécessaire d'attaquer autant pendant tout le rallye. J'ai vu que Dani (Sordo) avait un problème, car il est venu me demander avant l'ES19, vu que je connais mieux la voiture que lui. Ca fumait de l'endroit où il y a la courroie d'alternateur, il voulait la changer lui-même et je lui ai dit que ça prendrait beaucoup trop de temps. Henning Solberg (le frère de Petter) l'a déjà fait en 25 minutes, sur un autre rallye, mais Henning est un très bon mécanicien".
Petter Solberg (NOR/Ford), 6e: "Je suis content d'être enfin à l'arrivée, et encore deuxième du championnat, ce n'est pas si mal. Je vais essayer de gagner en Grèce. Les gars travaillent bien et on a remporté toutes les spéciales aujourd'hui, donc il y a quand même des raisons d'être heureux".
Malcolm Wilson, directeur de Ford/M-Sport: "Je ne sais vraiment pas quoi dire. Que Dani (Sordo) abandonne comme ça, à 3 km de l'arrivée, après avoir fait une course fantastique et obtenu exactement ce qu'on espérait (ndlr: une 3e place)... Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, il manquait de puissance dans sa batterie, ça ne nous est jamais arrivé avant".

Classement général final (après l'ES19):
1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citröen DS3) 5 h 34:38.8
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3) à 15.2
3. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) 3:10.4
4. Martin Prokop-Zdenek Hruza (CZE/Ford Fiesta RS) 9:45.3
5. Thierry Neuville-Nicolas Gisoul (BEL/Citröen DS3) 11:17.6
6. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS) 12:02.2
7. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Skoda Fabia S2000) 12:25.3
(1er catégorie S-WRC)
8. Evgeny Novikov-Denis Giraudet (RUS-FRA/Ford Fiesta RS) 21:10.2
9. Nasser Al Attiyah-Giovanni Bernacchini (QAT-ITA/Citröen DS3) 28:22.6
10. Ott Tänak-Kuldar Sikk (EST/Ford Fiesta RS) 37:19.5
...

Abandons:
Dani Sordo-Carlos del Barrio (ESP/Ford Fiesta RS), courroie d'alternateur (ES19)
Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Skoda Fabia S2000), amortisseur cassé (ES15)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Solberg 11 (ES1, ES3, ES10 à ES12, ES14 à ES19), Loeb 4 (ES2, ES4, ES5, ES7), Hirvonen 3 (ES6, ES8, ES9), Neuville 1 (ES13)

Classement de la Power Stage (ES19):
1. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Ford Fiesta RS) 3 pts
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Citröen DS3) 2 pts
3. Nasser Al Attiyah-Giovanni Bernacchini (QAT-ITA/Citröen DS3) 1 pt
...

Classement du championnat

Pilotes:
1. Sébastien Loeb (FRA) 91 pts
2. Petter Solberg (NOR) 73
3. Mikko Hirvonen (FIN) 70
4. Mads Ostberg (NOR) 68
5. Evgeny Novikov (RUS) 43
6. Jari-Matti Latvala (FIN) 28
7. Nasser Al-Attiyah (QAT) 23
8. Martin Prokop (CZE) 22
9. Dani Sordo (ESP) 21
10. Ott Tanak (EST) 16
11. Sébastien Ogier (FRA) 16
12. Thierry Neuville (BEL) 14
...
Constructeurs/écuries:
1. Citroën Racing 151 pts
2. Ford 106
3. M-Sport (Ford) 81
4. Qatar WRT (Citroën) 37
5. Citröen Junior Team 30
6. Adapta WRT (Ford) 27
7. Prodrive WRC (Mini) 26
8. Brazil WRT (Mini) 10

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Rallye