Robert Kubica en rallye
Robert Kubica en rallye avec une Citroën | DR

Kubica gâche tout

Publié le , modifié le

Un 10/10 puis le zéro pointé pour Robert Kubica. Le Polonais avait outrageusement dominé le rallye du Var avec sa Citroën C4 en remportant les dix premières spéciales et possédait cinq minutes d'avance sur le deuxième. La onzième ES fût fatale car le Polonais est sorti de la route, ruinant toutes ses chances de victoire. Un Robert peut en cacher un autre puisque Cédric Robert (Peugeot 207 S2000) a récupéré un succès bien improbable. Romain Dumas est 2e sur Porsche.

Pendant dix spéciales, Robert Kubica a montré tout son potentiel. Un survol du rallye du Var à la manière d'un Loeb au Tour de Corse 2005 (l'Alsacien avait remporté toutes les spéciales du rallye). Même en conduisant du bras gauche, le droit lui servant à manier le frein à main (Kubica a été victime d'un grave accident en 2011 et failli perdre son bras droit, fortement endommagé, ndlr), il était plus rapide de 2,5 secondes au kilomètre sur ses principaux rivaux, des pointures sur asphalte comme Freddy Loix.

Barbecue dans le Var

Avec plus de cinq minutes d'avance à deux spéciales de la fin, le Polonais avait séduit Yves Matton, le patron de Citroën Racing, venu en "simple" visiteur dans le Var. Kubica était plutôt sur le grill en vue de quelques piges pour la saison prochaine au volant d'une voiture aux chevrons. Mais le grill s'est transformé en barbecue quand l'ancien pilote de F1 a été victime d'une sortie de route dans l'ES11. Sa C4 a ensuite brûlé au bord de la route. Cela ne change rien à la démonstration du Polonais mais gâche cette belle histoire. Sauf si Citroën décide de lui tendre la main...

Réactions

Cédric Robert (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto) : « C’est notre troisième victoire ici. Nous nous sommes éclatés tout le week-end. Nous terminons deuxièmes du Championnat et nous gagnons le Championnat Team. La victoire nous a souri. Nous avons bien été aidés par Pirelli qui a sorti des pneus extraordinaires. C’est la seule victoire d’une Super 2000 cette saison, ça me fait plaisir. Je suis le seul à ne pas avoir fait d’erreur. Ce n’était pas facile. Je suis heureux d’avoir gagné trois fois avec trois modèles de Peugeot différents. Je suis heureux pour l’équipe et pour Matthieu avec qui je roule depuis cinq ans. »

Romain Dumas (Porsche 996 GT3 RS) : « Nous avons eu de la chance avec les abandons de Kubica et Loix. Ils nous ont fait gagner quelques places. Mon nouveau copilote s’est très bien habitué. Je commence à avoir un bon niveau. Je serai en Allemagne dès demain pour travailler. L’an prochain, ce sera un peu plus dur de trouver du temps pour faire des rallyes. Mais si je trouve du temps, je reviens avec plaisir. »

Yves Matton (patron de Citroën Racing) : "Même si l’expérience ne s’est pas terminée comme nous l’avions imaginé, nous sommes heureux d’avoir pu accompagner Robert Kubica dans son retour au rallye. C’est un personnage attachant et nous espérons avoir d’autres occasions de le voir au volant d’une Citroën."

Voir la video